2 oct. 2017

Kouglof "cathédrale" de Christophe Felder

Il faut du temps pour ériger une cathédrale, il en faut aussi pour réaliser ce délicieux kouglof; je vous rassure, on parle ici d'heures et non de décennies!

Il faut du temps pour que la pâte "pousse", que la brioche cuise ... mais je vous assure, ça en vaut vraiment le coup! 


Kouglof "cathédrale" de Christophe Felder


Ce kouglof est ultra moelleux, délicieusement parfumé. Une vraie merveille!

Compte-tenu qu'il s'agit d'une recette du chef Christophe Felder, le seul risque que je prenais était que ma réalisation ne soit pas à la hauteur de celle du maître! 





Kouglof "cathédrale" de Christophe Felder



Ne zappez sous aucun prétexte l'étape du sirop d'imbibage et du beurre qui apporteront du moelleux à la brioche et lui permettront de le rester plus longtemps. Le miel ou sucre inverti prolonge aussi le moelleux et la conservation.

Craignant de trop détremper le kouglof, et de trop le sucrer ( il s'agit de mon premier kouglof), je n'ai mis que la moitié du sirop d'imbibage ....erreur ! .... La prochaine fois, je mouillerai plus mon kouglof car les bords, qui ont bien pris le sirop, étaient moins secs. 


Pour bien le conserver, je l'ai enveloppé dans un film alimentaire. 

J'y ai mis moins de raisins secs que dans la recette originale, car chez moi, ils n'en sont vraiment pas fans; mais là, ils ont tout manger, sans faire de tri! 




Kouglof "cathédrale" de Christophe Felder




Kouglof "cathédrale" de Christophe Felder:

(prep 30 min/ repos 5h + 2h / cuisson 1h05)

Ingrédients/ 1 kouglof de 22-24 cm


Pâte: 
  • 500 g de farine
  • 225 g 100 g de raisins secs
  • 15 g de kirsch
  • 15 g de levure fraiche 8 g de levure de boulanger sèche
  • 65 g de sucre en poudre
  • 15 g de miel (ou sucre inverti)
  • 10 g de sel
  • 100 g d'oeufs (2 petits oeufs)
  • 22 cl de lait
  • 175 g de beurre mou + un peu pour le moule

Sirop:
  • 250 g de sirop à 40° (15 cl d'eau / 100 g de sucre)
  • 12 g de kirsch
  • 1 g de vanille liquide

  Sucre vanillé maison  :
  •   100 g de sucre en poudre
  •   1/2 gousse de vanille

  Finitions:
  •   50 g de beurre fondu
  •   50 g d'amandes brutes

   
Préparation de la pâte: 

   Faites tremper les raisins secs dans de l'eau 2 à 3 jours à l'avance. (Personnellement, j'ai juste réhydraté les raisins dans un bol d'eau chaude 1 heure avant de préparer la brioche).

   Égouttez les raisins, disposez-les dans un bol avec le kirsh et laissez macérer pendant la confection de la recette.

Badigeonnez abondamment le moule avec du beurre très mou et disposez des amandes au fond et réservez au frais.


kouglof



  Tiédissez le lait, versez-y la levure et mélangez; laissez lever 15 min.

Battez les oeufs en omelette et prélevez 100 g.

Dans la cuve du batteur équipé d'un crochet, versez la farine, le sucre, le miel et  le sel. Faites tourner doucement en incorporant le mélange levure-lait et les oeufs battus. Lorsque la pâte se décolle des parois, ajoutez le beurre coupé en morceaux, petit à petit, pour que la pâte incorpore bien le beurre.

  Faites tourner 10 min afin de donner du corps à la pâte et obtenir une pâte lisse et élastique qui n'adhère plus à la paroi du bol.






Ajoutez les raisins légèrement égouttés, travaillez légèrement la pâte pour les incorporer.

Déposez la pâte, à l'aide d'une maryse ou d'une corne, dans un cul de poule légèrement fariné, couvrez et laissez reposer au réfrigérateur pendant 5 h.

Quand la pâte a doublé de volume, placez la pâte dans le moule à kouglof et laissez lever 2 h dans un endroit tiède.


kouglof


Préchauffez le four à 150°C, chaleur tournante, et enfournez pour 1h05 à 1h10.



  Finition: 

  Faites chauffez l'eau et le sucre, portez à ébullition, retirez du feu; ajoutez le kirsh et réservez.

  Réalisez un sucre vanillé en mixant la gousse de vanille et le sucre.



sucre vanillé maison



Démoulez le kouglof dès la sortie du four et attendez 10 min avant de napper la brioche avec le sirop, au pinceau alimentaire, en insistant un peu, sans le détremper toutefois (je n'en ai mis que la moitié, mais la prochaine fois, j'en mettrai bien plus)

Attendez encore 5 min avant de badigeonner le kouglof de beurre fondu, puis roulez-le dans le sucre vanillé.



Kouglof "cathédrale" de Christophe Felder






Kouglof "cathédrale" de Christophe Felder




Kouglof "cathédrale" de Christophe Felder


Régalez-vous ! 

32 commentaires:

  1. Belle recette, un peu longue dans sa préparation... mais on ne le regrette pas ensuite ! bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, dommage qu'elle demande tant de temps, mais ça en vaut la chandelle !
      Bises

      Supprimer
  2. Comme il doit être top ce kouglopf !

    RépondreSupprimer
  3. Figure-toi que je me disais justement hier que je 'nia jamais inauguré mon beau moule à Kougloff! Avec ça je suis sûre de mon succès! je note ta recette!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas de moule traditionnel; le kouglof doit être top dans ce genre de moule ! Bises

      Supprimer
  4. what beautiful cake !!
    je aime beaucoup !!
    tres belle ♡♡

    RépondreSupprimer
  5. Il est superbe ton kouglof Lou! Par contre nous ne sommes vraiment pas fan de raisins secs...Il faudrait que je trouve une autre garniture!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que beaucoup boudent les raisins secs, cependant, ils apportent aussi du moelleux au kouglof.

      Supprimer
  6. J'adore ce kougelhopf Une gourmandise qui nous plaît toujours beaucoup. Bisous. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  7. Oh wow, tout beau et hummm j'imagine ce merveilleux dessert dans mon assiette, qu'il a l'air bon!!! Gros bisous, bon mardi tout lumineux!

    RépondreSupprimer
  8. j'ai envie de croquer dedans!!!! bravo !!! bisous

    RépondreSupprimer
  9. Oh lala! J'adore le Kouglof!!! Et c'est tellement beau en plus! Malheureusement comme chez toi, mes enfants ne sont pas trop fans des raisins secs et du coup c'est souvent moi qui suis obligée (pauvre de moi!!! Enfin pauvres hanches...) de tout engloutir! Par contre je n'ai jamais entendu parler du sirop pour l'imbiber mais c'est un super truc que j'essayerai la prochaine fois!! Merci pour ce partage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble que l'on puisse congeler le kouglof. Sans sirop d'imbibage, je pense que la brioche serait un peu sèche.
      Bises

      Supprimer
  10. Et si je te disais que j'ai envie de le tester en version "sans", tu me crois. Tu sais que j'adore faire la boulange et là, j'ai vraiment envie de le faire même sans lait. Bref, tu auras compris qu'il me tente. Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Te connaissant, je suis sûre que tu vas t'n sortir avec une belle pirouette !
      Bises

      Supprimer
  11. superbe cake j'aimerais un bon morceau
    bisous
    Rosa

    RépondreSupprimer
  12. Il me plait bien ce kouglof (alors que je n'en suis pas très fan d'habitude).
    Il faudra que je me fasse offrir un moule ;-)
    Bisous de BXL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bonne idée ! Tu peux le mettre sur ta liste pour le Père Noël !
      Bises

      Supprimer
    2. C'est bien à lui que je pensais ....

      Supprimer
  13. Quelle réussite ! Ton kouglof est sublime ! Et avec peu de raisins, ça me va aussi... Je dois dire que je préfère les versions aux pépites de chocolat, mais c'est ma gourmandise qui parle ahaha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'avec du chocolat, ça doit être aussi très bon !
      Bises

      Supprimer
  14. Ta cathédrale est splendide Lou ! Quel travail ! Je n'ai jamais réalisé de kouglof, je n'ai pas de moule, le tien est parfaitement réussi (avec plein de raisins secs pour moi, j'adore ça !

    RépondreSupprimer
  15. Pour l'avoir déjà réalisé, je sais qu'il est simplement délicieux!! Et j'adore ce gâteau! Le tien est superbe. Bravo!!

    RépondreSupprimer
  16. Magnifique , j'adore!! Très joli moule, merci pour ce partage, bisous bonne soirée 😚

    RépondreSupprimer
  17. jamais fait encore !!!!! en tout cas, ça me donne envie :)

    RépondreSupprimer
  18. ton kouglof est magnifique c'est un petit déjeuner gourmand en perspective

    RépondreSupprimer
  19. Il est vraiment magnifique ton kouglof! J'ai déjà fait la recette de kouglof de Christophe Felder mais celui de sa bible rose Pâtisserie. Celui-là n'est pas imbibé. Celui-ci est terriblement tentant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les parties que je n'avaient pas suffisamment imbibées étaient plus sèches; le punchage apporte un moelleux dont il serait dommage de de se passer !
      Bises

      Supprimer
  20. Lou, ton kouglof est magnifique! Et tes photos splendides!
    Qui dit Felder, dit forcément bon!
    Et pour un premier Kouglof, tu l'as super bien réussis!
    Que j'ai envie d'un gros morceau! Avec une bonne tasse de café, yummy!
    Merci pour ce beau partage! Bon weekend ! Bises

    RépondreSupprimer