29 déc. 2013

Gratin passion de poisson


J'avais repéré la recette dans un vieux numéro de Régal et sa présentation m' a tout de suite séduite ; si j'ai déjà associé la passion à la St Jacques, c'était dans une version crue ; j'étais donc intriguée par cette recette chaude ! 






Cette recette exotique de poisson a remporté, je l'avoue, un succès mitigé à la maison.
En suivant la recette du magazine, la sauce est un peu trop présente . Mais l' effet visuel est top !

Je pense qu'il est préférable d'augmenter un peu la dose de poisson ( 50 g environ... de toutes façons, les coques de fruit ne peuvent en contenir beaucoup plus!) et de compléter l'espace restant par la sauce ; on obtiendra ainsi une entrée ou une mise-en-bouche légère et parfumée.

En augmentant la dose de poisson, il y aura moins de place pour la sauce ; la dose préparée sera alors trop importante. Je pense qu'en n'utilisant que le jus de 3 fruits de la passion et en diminuant de moitié les autres ingrédients de la sauce, la quantité de sauce serait suffisante; cependant, dans la recette, je vous note la dose du magazine .

N'étant pas très"cumin", en réalisant cette recette,  je craignais que celui-ci soit trop présent , mais le fruit de la passion étant assez fort en goût, la dose de cumin est parfaite ! 








Pour 6 personnes :
(prép: 15 min/ cuisson: 8 min)

6 fruits de la passion
100 g  150 g de filet de poisson blanc ( cabillaud pour moi)
2 oeufs
50 g de crème fraîche
1/2 c à c de cumin moulu
sel
300 g de gros sel ( pour caler les fruits)

Préchauffez le four à 200°C en chaleur tournante et position gril.

Lavez et séchez le filet de poisson et coupez-le en  petits dés .

Coupez les fruits de la passion en 2, videz la pulpe à la petite cuillère.

Pressez la pulpe dans une passoire pour recueillir le jus. Rincez les pépins de passion pour les séparer et réserver. Gardez les enveloppes de fruits.

Mélangez 1 oeuf entier et 1 jaune d'oeuf , le jus de passion, le sel, le cumin et la crème fraîche.

Répartissez le gros sel dans un plat à four et posez dessus les demi-fruits évidés, en les calant bien.

Remplissez-les de dés de poisson, complétez avec la sauce ( il vous en restera ) et déposez dessus quelques pépins.

Enfournez et laissez cuire 8 min. Servez très chaud.




27 déc. 2013

Poireaux en papillotes, aux châtaignes et au gingembre et beurre d'agrumes

Comme entrée, je vous propose une papillote pleine de peps, avec du gingembre râpé ! Une recette qui dépoussière le poireau, croyez-moi !!!! 




 J'adooooore cette recette que je fais depuis .....regardons la date du magazine Cuisine & Vin dont elle est extraite .... 1995 !!! Ben , en tous cas, je ne m'en lasse pas !
Elle est tout simplement extra !!!! Enfin, si comme moi, vous appréciez le gingembre !

Cette recette est simple et abordable, et je trouve, un peu festive car elle sort des associations ordinaires que l'on connait au poireau . Quel parfum, lorsque vous ouvrez la papillote !!!



Sans le beurre d'agrumes


Pour 4 personnes :
(prép:20 min/cuisson:20min)

8 poireaux de taille moyenne
10 à 15 g de gingembre frais
120 g de petites châtaignes cuites 
150 g d'allumettes de lardons fumés
70 g de beurre
Le jus d'une orange
Le jus d' 1/2 citron
1/2 c à c de sucre en poudre 
Sel, poivre


Épluchez les poireaux. Eliminez les barbes et le vert .
Fendez-les en 2 dans la longueur jusqu'à la moitié. Rincez-les. Cuisez-les dans une casserole d'eau bouillante salée, pendant 5 à 10 min selon leur taille . Il faut l
es garder un peu croquants . (Les poireaux doivent être complètement immergés dans l'eau, pour cela , posez une assiette sur les légumes  avec un poids dessus ).
Plongez-les dans l'eau glacée à la fin de cuisson, égouttez-les et réservez .

Égouttez et rincez les châtaignes si elles sont en conserve. Dans une casserole, colorez à sec les lardons et égouttez-les dans du papier absorbant .

Dans une petite casserole, faites réduire de moitié le jus des agrumes . Hors du feu, à l'aide d'un fouet, incorporez le beurre froid en petits morceaux .
Salez, poivrez et sucrez .

Préparez 4 grandes feuilles de papier sulfurisé ( ou aluminium éventuellement ). 
Répartissez les poireaux au centre, en éventail . Râpez un peu de gingembre sur les poireaux . Répartissez les lardons et les châtaignes et nappez d'un peu de beurre d'agrumes .

Fermez les papillotes.




Préchauffez votre four à 200°C. Disposer les papillotes sur un plat et passez-les au four 8 à 10 min ( si votre papillote est bien préparée , elle doit gonfler ; le plat est alors prêt ).





Conseils du sommelier du magazine : servez avec un Sancerre rouge , un Côtes-du-Ventoux ou un Graves rouge  ou un Saint-Romain blanc .
Ne servez pas avec des rouges trop puissants qui domineraient les poireaux ou un blanc sec qui serait dominé par le gingembre .

Je n'ai pas pris de photo des papillotes à la sortie du four, nous étions trop impatients de manger!!!

26 déc. 2013

Rhum arrangé orange-cannelle

Aujourd'hui, je vous propose une recette de rhum arrangé . J'aime offrir ces rhums, dans de jolis contenants si possible . Je mets de côté les bouteilles sympa ou les bocaux que je trouve .

Pour ce rhum,  cette bouteille un peu carrée permet au zeste d'orange de se déployer plus esthétiquement.( Certains reconnaîtront peut-être la bouteille ...qui contenait précédemment du whisky!)





Un rhum est à préparer trois semaines minimum avant de le déguster afin que les arômes aient le temps de se développer . Plus vous le laisserez infuser, meilleur il sera !

J'apprécie particulièrement ce rhum , l'hiver au coin du feu ; mais rien qu'à lui seul, il réchauffe ..Il s'agit d'une boisson forte....attention, consommez-le avec modération !!!!






Pour une bouteille d'1 litre

75 cl de rhum agricole à 50° ou 55°
1 gousse de vanille 
1 bâton de cannelle
1 orange non traitée ( bio si possible )

100 g de sucre roux
20 cl d'eau de source 


Dans une casserole, versez 100 g de sucre roux de canne à sucre et 20 cl d'eau de source

Portez à ébullition et maintenir une petite ébullition sous couvercle pendant 15 min.

 Éteindre le feu. Ajoutez la gousse de vanille et le bâton de cannelle dans le sirop léger obtenu. Couvrir et laissez complètement refroidir.

Le rhum et le sirop ainsi préparés doivent être à température ambiante au moment du mélange afin de ne pas donner un aspect trouble à la préparation!



Lavez l'orange. 

Avec un économe, zestez précautionneusement l'orange en serpentin en prenant le moins de peau blanche possible.

Dans la bouteille soigneusement nettoyée, versez le sirop de sucre; ajoutez le bâton de cannelle et la gousse de vanille . 
Remplissez la bouteille de moitié avec le rhum et ajoutez le serpentin de zeste. Pour faciliter cette étape, enroulez-le en partie sur lui-même si votre goulot est assez large; sinon, procédez délicatement pour éviter de casser le serpentin.

Remplir enfin le reste de la bouteille .

Remuez doucement la bouteille de bas en haut pour que le zeste se déploie correctement.

Réservez au moins 3 semaines en remuant de temps en temps,  avant de déguster en apéro ou en digestif.
( Sur les photos, le rhum a été préparé il y a un mois )






Avec le temps, si vous le trouver trop corsé, vous pouvez le filtrer, rajouter un peu de sirop de canne et un peu de rhum si besoin .

Vous trouverez l'une de mes recette préférée de rhum arrangé ici .



25 déc. 2013

Joyeux Noël






Je vous souhaite à tous un joyeux Noël !!!
Profitez de la magie spéciale des fêtes !

23 déc. 2013

Läckerlis de Bâle ou Basler Läckerlis

Les Läckerlis de Bâle (en allemand Basler Läckerlis) sont de petits gâteaux proches du pain d'épices , à base de miel, de fruits confits  et d''amandes. Les biscuits sont découpés en petits carrés, puis glacés.
Ils sont nommés d'après la ville dont ils sont originaires,Bâle (le mot Läckerli signifiant douceur, friandise). Ils sont aussi confectionnés en Alsace, en tant que bredele, au moment de Noël .



Je ne connaissais pas du tout ses friandises jusqu'à ce que je tombe sur la recette de Nadia , Objectif Zéro miettes; ces gâteaux m'ont tout de suite tapés dans l'oeil !
En fin de compte, pour la réalisation de mes lâckerlis, j'ai fais un mix de 3 recettes : celle de Nadia, de Cuisine Gourmande qui a suivi la recette de Pierre Hermé et celles de Du miel et du sel .

J'ai préparé ma pâte 48 heures à l'avance (le blog Du miel et du sel préconisait de le préparer au minimum 3 jours à l'avance afin que les parfums se développent !), je l'ai laissée reposer dans une pièce fraîche , à 15° environ . Bien sûr, vous pouvez tester en ne la préparant que quelques heures à l'avance !





Pour 70 läckerlis :
(prép 3 à 4 jours à l'avance )

250 g de miel (toutes fleurs pour moi)
100 g de sucre en poudre
50 g de citron confit
50 g d'orange confite
le zeste d'1/2 citron non traité
300 g de farine 
2 g de bicarbonate de soude 
1 c à c d'épices à pain d'épices
1 c à c de cannelle moulue 
100 g d'amandes entières 
40 g de kirsch

pour le glaçage:
100 g de sucre glace
2 c à s de Kirsch
1 c à s d'eau si besoin 

Dans une casserole, portez à ébullition le miel et le sucre .Hors du feu, incorporez les amandes grossièrement hachées ainsi que les écorces d'agrumes découpées en petits dés .
Ajoutez les épices et le zeste de citron râpé.

Dans une terrine, mélangez la farine au bicarbonate de soude . Ajoutez le mélange miel-sucre-épices...puis le kirsch . Mélangez afin d'obtenir une pâte homogène.La pâte obtenue est un peu dure .




Tapissez une plaque de pâtisserie de papier sulfurisé et étalez la pâte en un rectangle d' 1 à 1,5 cm d'épaisseur . (étape un peu difficile, ma pâte étant un peu collante ; je me suis aidée du rouleau, en disposant une feuille de papier sulfurisé sur la pâte )







Laissez alors la pâte reposer 3 à 4 jours minimum, dans un endroit frais . 


Préchauffez votre four à 180 ° C (pas de chaleur tournante),et faites cuire 20 min.

Pendant ce temps, préparez le glaçage en mélangeant le sucre glace et le kirsch, et éventuellement un  peu d'eau pour obtenir un glaçage coulant .

Dès la sortie du four, étalez le glaçage sur la surface du gâteau avec un pinceau .

Egalisez les bords du gâteau et découpez les läckerlis en carrés de 3 cm de côtés .Si vous ne le faites pas le gâteau encore chaud, ce sera plus difficile et le glaçage va craqueler.

Une fois refroidis, rangez-les dans une boîte en métal où ils vont pouvoir se bonifier pendant quelques jours , autant au niveau des saveurs que de la consistance .




Ils peuvent se conserver très longtemps !




21 déc. 2013

Nasi goreng ou riz sauté à l'indonésienne

Le Nasi goreng est un plat indonésien signifiant " riz frit"; il est le pendant du Mi goreng, à base de nouilles, plat national indonésien. Il se rapproche du riz cantonnais que nous connaissons en France , mais je le trouve plus savoureux , moins sec et plus gouté !

Le Nasi goreng se compose de riz frit, de légumes, d'oignons , on y ajoute des crevettes, de la viande ou des oeufs . Le principe, c'est de réutiliser le riz cuit en trop grande quantité, à chacun sa recette ! En indonésie, il est servi à tous les repas , accompagné de tranches de concombres et de tomates crues .





Je le réalise avec les produits que j'ai sous la main; vous pouvez l'accompagner de lanières d'omelette ou d'un oeuf sur le plat comme moi . Il est en général accompagné de sauce pimentée, le " Sambal Oelek " car les Indonésiens l'aiment très fort. Moi, j'ai déjà mis un peu de piment dans ma préparation, histoire de gagner du temps !






Nasi goreng ou riz sauté à l'indonésienne


Pour 4 personnes :

  • 400  à 500 g de riz cuit ( un reste de 400 g de basmati dans mon cas)
  • 300 g de crevettes cuites décortiquées 
  • 2 carottes coupées en fine julienne
  • 1 oignon pelé et émincé
  • 1 échalote pelée et hachée
  • 1 gousse d'ail pelée et hachée
  • 2 cm3 de gingembre, haché
  • 3 brins de ciboule émincée
  • 1 pointe de couteau de purée de piment ( facultatif)
  • 3 c à s de sauce soja
  • 1 1/2 c à s de sauce huître ( facultatif) (le nasi goreng sera plus foncé que sur les photos)
  • 1 c à c d'huile de sésame
  • 2 c à s d'huile de tournesol


Faites chauffer l'huile de tournesol dans un wok, faites -y colorer les échalotes qui doivent être bien dorées et croustillantes . Égouttez-les dans du papier absorbant et réservez.

Faites revenir l'oignon dans l'huile, laissez- le dorer; ajoutez l'ail, le gingembre râpé et faites cuire 2 minutes.

Ajoutez les carottes, laissez suer 3 min.

Ajoutez le riz cuit, les crevettes, la sauce soja, la sauce huître , l'huile de sésame, le piment et les échalotes frites . Mélangez et prolongez la cuisson 5 min à feu vif en remuant.

Parsemez la préparation de ciboule et servez chaud, avec un oeuf frit par exemple ( je trouve moins sec que les lanières d'omelettes).






Faites cuire votre riz à l’avance, et laissez-le refroidir avant de le faire frire. Ainsi il ne collera pas lorsque vous le ferez frire. 
Vous pouvez rajouter des lamelles de poulet .


20 déc. 2013

Couscous de chou-fleur, recette express


Le chou-fleur est un légume que je prépare parfois à l'apéritif , cru , en dip .
Seulement, difficile de trouver un petit chou-fleur, aussi, il m'en reste toujours un peu dont je ne sais trop que faire car la quantité n'est pas assez importante pour faire un gratin ou un potage .

Je me suis rappelée avoir vu sur le blog Cuisinons les légumes de Prince de Bretagne ( allez hop, un p'tit coup d'pub non sponsorisé!), une vidéo de couscous de chou-fleur .






J'ai donc testé cette recette pour mon repas de midi et j'ai été très agréablement surprise ! 

J'ai adoré le côté encore un peu croquant du légume , que j'ai assaisonné avec un peu de sauce soja , mais sel et poivre seraient aussi très bien, si l'on veut garder la blancheur du légume .
De plus, cette recette est bien plus diététique que la version gratinée ! Les vitamines sont ainsi mieux conservées !

J'ai déjà en tête de nouvelles déclinaisons possibles à partir de cette recette de base, en y ajoutant par exemple  des épices .

Je sens que , dorénavant, je vais manger du chou-fleur plus souvent ! Ce ne sera pas pour déplaire à mon voisin, agriculteur bio !!!





Recette (aux quantités approximatives )

1 chou-fleur

De l'huile d'olive 
Sel, poivre ou 2 c à s de sauce soja 

Séparez le chou-fleur en bouquets, l'avez et égouttez-les .


Râpez le chou-fleur à l'aide d'une râpe à gros trous .






Dans une poêle, faites chauffer un peu d'huile d'olive .


 Ajoutez le chou-fleur râpé et faites cuire environ 5 min , en remuant sans cesse et en évitant toute coloration.

J'ai stoppé le feu alors que le chou-fleur est encore un peu croquant . 

Assaisonnez avec la sauce soja.

Si vous préférez , vous pouvez le cuire à la vapeur ( cf la vidéo de Cuisinons les légumes).

19 déc. 2013

Cookies cacahuètes-chocolat

Une nouvelle recette de cookies avec cette fois-ci du beurre de cacahuètes, de grosses pépites de chocolat et ....des noisettes .

Bon, pour cette recette, des cacahuètes seraient préférables aux noisettes , mais voilà , je n'avais que ça sous la main !!! 
Je les ai mises quand même , pour apporter du croquant aux cookies , mais si vous avez des cacahuètes, le résultat n'en sera que meilleur !





Ces cookies sont croustillants sur les bords et moelleux à l'intérieur.
Cette recette m'a été inspirée par celle de Croquez, craquez, et se laisser aller!









Pour environ 18 cookies

80 g de beurre demi-sel bien pommade
90 g de beurre de cacahuètes
120 g de cassonade
200 g de farine
1/2 c à c de levure chimique
1/2 c à c de bicarbonate (si vous n'en avez pas, rajoutez 1/2 c à c de levure )
1 œuf
125 g de chocolat noir en chunks ( c'est-à-dire en gros morceaux)
50 g de cacahuètes (sans sel)


Commencez par torréfier les cacahuètes en les disposant sur une plaque à pâtisserie que vous enfournez à 150 °C pendant 10 min (15 min pour les noisettes). A la sortie du four, frottez les cacahuètes dans un torchon pour enlever les peaux .Laissez refroidir avant de les concasser grossièrement .

Augmentez la température du four à 180°C, chaleur tournante.Préparez 2 plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé.

Dans un saladier, travaillez le beurre en pommade avec le beurre et la cassonade environ 3 min , pour obtenir une crème onctueuse.

Ajoutez ensuite l'oeuf incorporé avec une maryse .

Ajoutez la farine à laquelle vous aurez préalablement ajouté la levure et le bicarbonate.Cessez de mélanger dès que le mélange est amalgamé.

Incorporez le chocolat en morceaux et les cacahuètes.

Façonnez de petites boules de pâte de 40 g environ ( utilisez des gants en latex si vous n'aimez pas travailler la pâte directement).





Disposez les boules sur les plaques , en les espaçant de 4 à 5 cm. Aplatissez-les légèrement avec le dos d'une fourchette,dans un sens, puis dans l'autre, car ils s'étalent peu à la cuisson.





Enfournez pour 12 min environ (cela dépend de votre four, il faut donc surveiller et veiller à ce qu'uniquement les bords se colorent ) ( je pense que j'aurais pu cuire les miens une minute de plus)

Disposez-les sur une grille à la sortie du four, à l'aide d'une spatule.

Ces cookies peuvent se conserver dans une boite hermétique , une fois refroidis.




17 déc. 2013

Beignets au four


Aujourd'hui, je vous propose une recette que j'ai repérée chez Géraldine et à laquelle je n'ai pu résister bien longtemps !

Vu que je n'ai pas de friteuse , cette recette est une bonne alternative aux recettes de beignets traditionnels, et est surtout moins grasse ! 




Bien sûr, au début on est un peu surpris par l'absence de gras qui donne un goût si spécifique au beignet, mais on se laisse vite séduire par le sucre qui les enrobe et le bon goût de fleur d'oranger ! 
A peine sortis du four, ils sont excellents ! Et aucun scrupule à en manger plusieurs car ils ne sont pas gras ! De toutes façons, il est difficile de s'arrêter à un seul !!!!

S'il vous en reste pour le lendemain , 10 secondes au micro-ondes et les voilà presque comme à la sortie du four ( esthétiquement, ils sont un peu moins jolis car le sucre s'humidifie avec le temps ).





Ingrédients pour une douzaine de beignets :

320 g de farine
14 g de levure fraîche ( ou 5/6 g sèche )
12 cl de lait entier + 2 c à s
20 g de beurre
50 g de sucre en poudre
3 cl d'eau de fleur d'oranger (2 pour moi)
1 oeuf
1 pincée de sel

40 g de beurre fondu + sucre en poudre ( pour la finition )


Commencez par faire tiédir le lait, ajoutez le sucre et le beurre, veillez à ce que le sucre et le beurre soit fondus, puis laissez légèrement refroidir.
  
Dans un saladier, mélangez la farine, avec le sel, et la levure émiettée, faites un puits et ajoutez l'oeuf et le lait légèrement tiède et l'eau de fleur d'oranger, pétrissez pendant 4/5 minutes ( votre pâte doit être homogène et élastique).

 Recouvrez la pâte d'un torchon, laissez reposez à l'abri des courants d'air pendant 1 h dans un endroit chaud  ( votre pâte doit avoir doublé de volume ). Personnellement, je l'ai mise dans mon four éteint, préchauffé à 50°C (température minimale de mon four).

Recouvrez une plaque allant au four de papier sulfurisé ou d'une feuille de silicone.


 Farinez le plan de travail, déposez-y votre pâte, abaissez-la pour la dégazer.

 Étalez délicatement votre pâte à beignet afin d’obtenir 1,2 cm d'épaisseur.

 A l'aide de 2 emportes pièces un large et un plus petit, tailler votre beignet avec le grand emporte pièce et à l'aide du plus petit faites un trou au centre( j'ai utilisé un verre de 8 cm de diamètre et un bouchon de jus de fruit de 4 cm)




 Déposez votre beignet sur la plaque de cuisson , répétez l'opération avec tous les beignets. (Utilisez les chutes de pâte en les présentant en petites boules par exemple ) 

Recouvrez la plaque d'un torchon propre et laissez lever votre pâte 30 minutes environ.

Préchauffez le four th. 6/7 à 190°.

Badigeonnez vos beignets avec du lait et enfournez pour 9 minutes environ , si vos beignets ne sont pas du tout dorés laissez-les encore 1 à 2 minutes, mais pas plus sinon ils s’assécheront .


Sortez les beignets du four, faites fondre un peu de beurre et à l'aide d'un pinceau, badigeonnez les beignet et roulez-les dans le sucre en poudre.

Dégustez encore tiède !




Attirés par la bonne odeur dans la maison, les enfants n'ont pas tardé à se manifester!!! Ils ont adoré ces beignets , tout comme moi d'ailleurs ! 

15 déc. 2013

Extrait de vanille fait maison

J'aime offrir de petits cadeaux fait maison ! Avant je n'osais pas trop, mais je me suis rendue compte que les gens appréciaient vraiment que j'ai pris le temps de réaliser un petit quelque chose spécialement pour eux .

Pour cet extrait de vanille que je pense offrir, il ne faut pas beaucoup de temps de préparation, mais plus de macération ! Il faut juste anticiper avant d'offrir ce cadeau gourmand !





Cette recette est ultra simple . J'ai utilisé de la vodka qui est plus neutre en goût , du coup, on  ne sent pas du tout l'alcool mais le rhum se prêt aussi très bien à cet recette .


Au bout de quinze jours environ


Extrait de vanille 
(prép 5 min/ macération: 2 mois)

3 à 4 gousses de vanille
250 ml de vodka ou de rhum agricole







Nettoyez soigneusement un flacon ou un bocal d'une capacité de 250 ml, fermant bien hermétiquement. Ébouillantez le flacon.

Mettez ensuite les gousses de vanille fendues en deux avec un couteau bien aiguisé, dans la bouteille, couvrez d'alcool et fermez le récipient.

Agitez la bouteille et placez-la dans un endroit sombre et frais .

Laissez reposer 8 semaines en agitant de temps en temps.

Le mélange va foncer avec le temps et prendre une couleur très sombre;

Au bout de 2 mois, vous pourrez vous en servir dans vos différentes préparations (Pâte à crêpes, gâteaux..)






Au fur et à mesure que le niveau de votre bouteille diminue, vous pouvez rajouter de l'alcool ; et de temps en temps, une gousse de vanille fraîche que vous avez utilisée pour une recette ( rincée et correctement séchée). Votre extrait de vanille se conservera à l'infini comme celui des jeunes Tahitiennes qui reçoivent le leur en cadeau pour leur mariage et qui le gardent toute leur vie!

 Pensez à retirer de temps en temps les gousses plus anciennes .







Avec cette recette, je participe au concours organisé par Aneth du blog "Mes recettes et autres" sur le thème des cadeaux gourmands.
sucettes
Retrouvez toutes les infos sur le concours ici.
Concours en partenariat avec Eat your box, CréerMo,nLivre.comCreation Hloua et Cap d'Ambre Vanille.

12 déc. 2013

Gâteau au yaourt, parfum coco

En ce moment, c'est la course avec Noël qui approche !!!
 Ma liste de recettes à tester s'allonge, mais le temps me manque pour les faire; et pourtant, je suis pressée de réaliser certaines !!!!  



Aujourd'hui, ce sera une recette d'un grand classique, le gâteau au yaourt, auquel j'ai ajouté un peu d'arôme de noix de coco pour changer des versions que je fais habituellement, et de la noix de coco pour la texture ....mais il ne me restait que 40 g ( les filles sont passées par là et ont tout pris pour leurs rochers-coco!!!)


Pour la recette de base, c'est celle que je fais depuis que je suis ado ,c'est-à-dire depuis une éternité!!!!




Pour 6 à 8 personnes 
1 pot de yaourt nature
1/2 paquet de levure chimique
3 pots de farine
2 pots de sucre en poudre
1/2 pot d'huile neutre ( tournesol pour moi)
2 oeufs
40 à 60  g de noix de coco râpée
2 c à c d'arôme de noix de coco ( vahiné)
un peu de beurre pour le moule

C'est le pot de yaourt vidé de son contenu qui sert de mesure pour les ingrédients cités.

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans une jatte, battez ensemble les oeufs, le yaourt et le sucre. Ajoutez la farine et la levure, la noix de coco et enfin l'huile et l'arôme.

Mélangez le tout jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Beurrez et farinez votre moule, versez-y la pâte et faites cuire environ 50 min (le temps de cuisson peut varier selon le moule choisi et le four ).

Si le dessus du gâteau se colore trop vite, couvrez-le d'une feuille d'aluminium.

Vérifiez la cuisson de votre gâteau en enfonçant la pointe d'un couteau qui doit ressortir sèche lorsqu'il est cuit .




10 déc. 2013

Velouté de courge butternut, chantilly au lard

Je me suis rendue compte que je n'avais posté aucune soupe de courge, alors que depuis un moment, on en consomme à gogo à la maison.  Il faut dire que je les prépare un peu au feeling ...sans trop noter les proportions .

Voici une recette que j'apprécie, une soupe façon cappucino, avec sa chantilly au lard !





Je poste quand même mes photos, même si ma chantilly n'a pas monté ...et oui, je me suis encore fait avoir avec les pots de crèmes uht ..ma crème n'a pas assez de matière grasse pour prendre!!!! Malgré tout, le goût y était !


La réalisation de la chantilly au lard nécessité de s'y prendre 2 heures 30 à l'avance minimum.






Pour 5 personnes


120 g de lard fumé
25 Cl de crème liquide entière

1 courge butternut
1 oignon
1 petite gousse d'ail
2 pommes de terre
1,25 l de bouillon de volaille
Sel, poivre , une pointe de noix de muscade
Huile d'olive


Dans une casserole, faites revenir les lardons sans matière grasse . Ajoutez ensuite la crème et portez à ébullition . Baissez le feu et laissez mijoter 5 min.. Coupez le feu et laissez encore infuser 5 min.

Passez la crème au chinois et laissez refroidir au réfrigérateur 2 heures minimum ( si vous avez un siphon, versez-la dedans et ajoutez une cartouche de gaz ). Réservez le lard pour le servir avec le velouté .


Pelez et émincez l'oignon.

Épluchez la courge , retirez les graines et coupez la chair en gros dés.

Épluchez et coupez les pommes de terre en dés.

Dans un fait tout, faites suer l'oignon dans un peu d'huile d'olive . Ajoutez l'ail haché et les dés de pommes de terre et de courges.

Mouillez avec le bouillon.

Mélangez et faites cuire jusqu'à ce que les légumes soient tendres ( entre 20 et 30 min) . Pour vérifier le degré de cuisson, piquez les légumes avec la pointe d'un couteau , celle-ci doit s'enfoncer facilement.

Mixez la soupe et ajoutez du bouillon si vous la trouvez trop épaisse. Ajoutez un peu de noix de muscade . Rectifiez l'assaisonnement .

Laissez tiédir un peu avant de servir.

Si vous n'avez pas de siphon, fouettez vivement au fouet la crème au lard jusqu'à ce qu'elle monte en chantilly.

Disposez la soupe dans les assiettes et ajoutez un peu de chantilly .
Vous pouvez décorer avec les lardons réservé, grillés de nouveau.

Servez aussitôt .




Bien sur, cette chantilly peut convenir à de nombreuses soupes ! 

8 déc. 2013

Gâteau roulé imprimé girafe

Voici une recette que j'avais depuis longtemps repérée chez Nathalie et Chocolat à tous les étages  mais que je n'avais pas pris le temps de faire. J'ai tout de suite flashé sur l'imprimé girafe ! Je ne sais pas qui, le premier, a imaginé ce gâteau, mais c'est vraiment une idée géniale!

De plus, la génoise est tellement aérienne qu'il se mange sans faim! 




Il s'agit de mon premier gâteau-roulé (enfin, presque: je crois que j'en ai fait un lorsque j'étais ado; c'est à dire il y a une éternité!!!!). J'ai trouvé cela très facile à faire. Il a un peu craqué par endroits, mais ça ne se voit pas trop . 




Je pense que c'est un gâteau qu'on risque de me réclamer régulièrement à la maison! Il est tellement léger, facilement transportable et tellement fun !


Pour la ganache:

200 g de chocolat (Nestlé Dessert Caramel )

100 g de crème fraîche

Pour la génoise :


4 oeufs entiers + 2 blancs d'oeufs

150 g de sucre
100 g de farine
3 c à s de cacao amer
1 pincée de sel


Commencez par préparer la ganache chocolat au caramel.

Dans une casserole, faites bouillir la crème fraîche puis versez-la sur le chocolat coupé en morceaux. Laissez reposer quelques instants. Quand le chocolat est bien fondu, mélangez jusqu'à obtenir une crème lisse, luisante et homogène; Réservez au frais ;

Préparez le biscuit.

Préchauffez le four à 180 ° C.
Après avoir séparé les blancs des jaunes, fouettez ces derniers avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez la farine tamisée.

Montez les blancs en neige avec la pincée de sel.


Ajoutez 1/4 des blancs au mélange en remuant vivement pour le détendre, puis intégrez le reste des blancs progressivement et délicatement à l'aide d'une maryse , en soulevant la masse de bas en haut.


Sur un moule de 30 x 40 cm, avec un bord d'1 cm, déposez une feuille de papier sulfurisé.Pour la maintenir bien en place, vous pouvez déposer un peu de pâte aux 4 coins de la feuille, côté plaque de cuisson .


Dans une poche à douille, versez 2 à 3 cuillères de la préparation pour génoise et formez des traits assez épais afin de dessiner l'imprimé girafe(cf photos)




Avant et après 2 min de cuisson

Faites cuire 2 min au four. Le biscuit doit rester clair, à peine cuit.

Dans la préparation restante, ajoutez le cacao en poudre et mélangez délicatement.

Ajoutez la pâte chocolatée sur la génoise blanche précuite et la répartir régulièrement.

Mettez au four 8 à 10 minutes.

Sortez la plaque du four, retournez la pâte sur un linge humide. 






Posez par dessus un autre linge humide et retournez de façon à ce que le dessin girafe soit dessous.
Roulez une première fois le gâteau, délicatement afin de ne pas l'abimer.





Déroulez, répartir de façon régulière la ganache et enroulez de nouveau.

Filmez avec un film alimentaire et entreposer 4 heures au réfrigérateur.

Au moment de servir, coupez proprement les extrémités.






Une recette que j'ai déjà envie de tester , mais la prochaine fois avec une ganache à la pralinoise pour changer !