30 sept. 2014

Muffins aux pommes, flocons d'avoine et fève tonka


A peine repérés sur le blog de Jenny , " Girly and Delicious ", ces petits muffins se sont retrouvés en un rien de temps dans mon four, parfumant toute ma cuisine d'une douce odeur gourmande .






Par rapport à la recette de Jenny, j'y ai ajouté de la fève tonka, car j'adore sa saveur entre vanille et amande, qui se marie parfaitement avec la pomme et donne un goût irrésistible à ces petits gâteaux !








Ces muffins sont vraiment très rapides à préparer, à cuire ( seulement 15 min ) mais aussi à dévorer, surtout lorsqu'ils sont dégustés encore tièdes !!!

Ils sont ultra-moelleux , et comme ils ne sont pas trop riche en sucre ni en beurre, pourquoi s'en priver !!!



Allez, à vos fourneaux !








Pour 12 muffins :
(prep : 10 min/cuisson 15 min)




  • 50 gr de flocons d'avoine
  • 2 grosses pommes
  • 100 gr de farine
  • 1 sachet de levure
  • 60 gr de sirop d'agave 
  • 2 oeufs
  • 60 gr de beurre 
  • 2 c à c d'extrait de vanille
  • 1 fève tonka
  • Un peu de cassonade

Préchauffez votre four à 180°C .

Faites fondre le beurre au micro-ondes ou dans une petite casserole .

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, les flocons d'avoine , l'extrait de vanille , la fève tonka râpée finement et le sirop d'agave.

Ajoutez l'oeuf battu et le beurre fondu . Mélangez de façon à obtenir une préparation homogène.

Râpez les pommes épluchées avec une râpe à gros trous . Ajoutez-les à la préparation précédente et mélangez délicatement .

Beurrez un moule à muffins et répartissez la préparation dans les empreintes en les remplissant aux 3/4 .

Saupoudrez d'un peu de cassonade et enfournez à four chaud pour 15 minutes.

Dégustez froids ...ou tièdes, ils sont encore meilleurs !









Si vous aimez la fève tonka, je vous recommande cette autre recette de muffins, avec un crumble aux pépites de chocolat ! Un vrai régal  là-aussi  !

27 sept. 2014

Mise à l honneur


Pour cette mise à l'honneur, une seule recette , mais deux versions !

C'est la recette de crème végétale au chocolat de Marie Chioca  que mes copinautes Gagaïe et Kadérick ont choisi de réaliser.


Voici la superbe version réinterprétée de Kaderick ,du blog Kaderick en kuizinn qu'il n'est sans doute plus nécessaire de présenter !!! 


Creme dessert - Creme végétale au chocolat noir et framboise




Et la version de Gagaïe du Camphrier magique qui propose toujours sur son blog de charmantes créations en papier, feutrine ou pâte fimo , et vous accueille au son d'un petit grelot malicieux !






Un grand merci pour votre confiance et vos réalisations !

Merci à celles qui prennent la peine de me suivre régulièrement, merci pour vos petits mots que je prends toujours plaisir à lire !

Petits pots de crème à la lavande


Lorsque j'ai vu les photos de crèmes à la lavande de Mélanie du blog Ma p'tite campagne, je suis tout de suite tombée sous leur charme . Jetez-y un oeil, ses photos sont magnifiques !

Je me suis empressée de noter sa recette dans ma liste de favoris ...et je n'ai pas tardé à la tester pour profiter des dernières fleurs de lavande du jardin. 





J'ai réalisé mes crèmes au four , contre la  yaourtière multidélice pour Mélanie , appareil que je ne possède pas mais qui semble offrir des fonctions différentes d'une simple yaourtière.





Une prochaine fois, pour un parfum plus subtil, je diminuerai de moitié le temps d'infusion des fleurs ( ce que j'ai noté dans la recette si dessous ) . Je pense qu'il est préférable de goûter le lait pendant le temps d'infusion afin que le parfum de lavande ne soit pas trop prononcé. Personnellement, je trouvais le goût de la lavande un peu trop marqué, mais mon mari les a appréciées ainsi  . 






Pour 5 pots de 15 ml:
( prep15 min/ cuisson : 25 min)


  • 500 ml de lait
  • 5 g de fleurs de lavande 
  • 3 jaunes d'oeuf
  • 1 blanc d'oeuf
  • 100 g de sucre blond de canne


Faites chauffer le lait avec le sucre, remuez bien pour le faire fondre.

Hors du feu , ajoutez les fleurs de lavande et laissez infuser 5 min à couvert ( goûtez au bout de 3 min pour voir si le goût est assez marqué ou non, si oui, écourtez le temps d'infusion )

Dans un cul-de-poule, mélangez rapidement les jaunes d'oeuf et le blanc . Ajoutez petit à petit le lait filtré au chinois ( ou à l'aide d'une passoire fine ), mélangez bien l'ensemble en évitant de faire mousser la préparation.

Préchauffez votre four  à 180°C, chaleur tournante.

Versez la préparation dans des ramequins allant au four. Disposez ceux-ci dans un plat profond et versez  de l'eau bien chaude dans le plat, à mi-hauteur.

Faites cuire au bain-marie à 180 ° C pendant 25 min .(sans chaleur tournante, prolongez un peu le temps de cuisson )  attention à une température trop haute, la crème risque de se déliter).
En fin de cuisson, la surface est ferme, mais on voit que la crème dessous est encore légèrement tremblotante, c'est normal, elles se raffermiront en refroidissant .

Une fois à température ambiante, recouvrez-les de papier aluminium et  mettez-les au réfrigérateur quelques heures pour les servir froides.







25 sept. 2014

Aubergines au four


Je ne suis pas fan de l'aubergine, mais je m'obstine à tester différentes recettes afin de mieux apprécier ce légume peu calorique et rassasiant .








Cet hiver, je vous avait présenté la soupe de poivrons au gingembre  du chef Jean-André Charial : une tuerie , à consommer chaude ou froide.
Aussi, en découvrant sa recette d'aubergines au curry , je me suis empressée de la tester et je n'ai pas regretté . Le légume y est cuit en toute simplicité ; résultat, la chair de l'aubergine est fondante et savoureuse, et son goût préservé.

Choisissez l'aubergine petite ou moyenne, la chair est plus dense et moins amère.

Je n'ai qu'une recommandation à vous faire : si comme moi l'aubergine n'est pas votre fort, essayez cette recette toute simple , vous pourriez vous réconcilier avec ce légume !







Pour 4 personnes:
(prep: (min/cuisson 30 min)

  • 4 aubergines moyennes 
  • 2 gousses d'ail
  • Huile d'olive
  • Curry
  • Sel,poivre

Préchauffez votre four à 200°C chaleur tournante( th 6/7).

Lavez les aubergines et coupez le pédoncule . Ne les épluchez pas.

Coupez les aubergines en deux dans le sens de la longueur et quadriller la chair en réalisant les incisions avec la pointe d'un couteau, ainsi, l'huile et le curry pénétreront dans la chair .

Badigeonnez au pinceau le dessus de chaque aubergine et recouvrez d'une fine couche de poudre de curry . Poivrez et salez très légèrement, le curry étant déjà assez fort .





Mettez de l'huile dans un plat à four, disposez les aubergines côté peau avec 2 gousses d'ail en chemise, écrasées avec le plat d'un couteau.

Arrosez d'un filet d'huile d'olive .

Enfournez à four chaud et laissez cuire 30 minutes ( temps à adapter selon les fours).

Servez chaud, seul ou en accompagnement d'une viande grillée ou d'un poisson.





La prochaine fois, je tenterai la recette avec du garam masala, ça doit être aussi très bon !

23 sept. 2014

Ragoût de veau aux cocos de Paimpol


Qui n'a pas une recette qui a marqué son enfance , souvenir de simplicité et de convivialité et qui se transmet souvent de génération en génération ?

Pour moi, c'est le ragoût de coco, préparé par ma mère . Comme elle sait que j'adore ça, elle m'en prépare régulièrement lorsque je passe à la maison , remplaçant parfois le veau par des tranches de lard .




Ragoût de veau aux cocos de Paimpol recette bretonne




21 sept. 2014

Som Tam, salade thaïlandaise épicée à la papaye verte

L'Asie, c'est le thème proposé par Galou du blog Once upon a cook pour le culino version du mois de septembre . Le culino version a été crée en 2011 pour permettre aux "copinautes" de partager des recettes sur un même thème , de se lancer des challenges, juste pour le plaisir !

C'est la première fois que je participe à ce défi , mais ce thème ne pouvait que m'inspirer, moi qui adore l'Asie et ses spécialités culinaires!







Je vous propose un voyage en Thaïlande avec une recette incontournable de la cuisine thaï, la salade de papaye verte .

Traditionnellement, on trouve dans le Som tam de longs haricots verts, mais ils sont difficiles à trouver en France.







Pour la papaye verte, je l'achète déjà en filaments au rayon surgelé de mon magasin asiatique , c'est souvent plus économique. 
Elle est riche en fibre, en minéraux et oligoéléments et peu calorique. Verte, il s'agit du fruit cueilli avant maturité et consommé comme un légume. Elle n'a pas vraiment de goût ( bon, il serait bon que je goûte le fruit frais plutôt que surgelé, je pense que je gagnerais en qualité gustative !) , mais j'apprécie surtout  son croquant !

C'est une salade que j'affectionne l'été pour sa fraîcheur; elle est croquante, douce et très relevée !








Pour 4 personnes:


  • 1 papaye verte (ou 200 g de chair )
  • 2 carottes ( 150 g )
  • 8 tomates cerises ( ou 2 à 3 petites tomates)
  • 1 petit piment 
  • 2 gousses d'ail
  • 1 c à c de petites crevettes séchées
  • 1 c à s de sucre de palme râpé ( ou de sucre blanc)
  • 1 1/2 c à s de sauce nam pla ou nuoc man
  • 3 c à s de jus de citron vert 
  • 2 c à s de cacahuètes non salées


Pelez la papaye et les carottes, détaillez-les en longs filaments (julienne). (Si vous prenez le produit congelé comme moi, égouttez bien pour enlever l'excédent d'eau )

Dans un mortier, pilez les gousses d'ail , les piments hachés( après avoir ôté les graines!)et les crevettes jusqu'à l'obtention d'une pâte. Ajoutez la moitié des cacahuètes hachées et pilez de nouveau.

Assaisonnez avec le sucre, le nam pla et le citron vert. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement selon votre gout ( +/- de citron, de sucre ou de sauce de poisson ).
Dans un saladier, mélangez les carottes et la papaye. 

Assaisonnez la salade avec la sauce et mélangez bien vigoureusement pour répartir la sauce et assouplir la papaye ( mettez des gants et manipulez avec les mains pour plus de facilité ).

Coupez les tomates cerises en 2 et ajoutez-les à la salade. Mélangez .

Saupoudrez du reste de cacahuètes grossièrement concassées .

Servez frais, en entrée ou en accompagnement d'un poulet grillé par exemple ...avec un peu de riz blanc pour temporiser la force des épices.

















Culino Versions logo

19 sept. 2014

Dos de cabillaud, purée de courgette à la marjolaine, beurre acidulé à l'abricot


Je vous propose aujourd'hui une assiette pleine de couleur, histoire de poursuivre encore un peu l'été et de  profiter des tous derniers abricots. 






Vous ne rêvez pas, c'est bien une assiette de poisson qui est au menu : poisson et abricot, une 
association qui a tout de suite éveillée ma curiosité ! Et je peux vous dire que la délicatesse du poisson associée à l'acidité de l'abricot est un vrai régal !





C'est une recette du chef étoilé Eric Briffard, ancien élève de Joël Robuchon et connu dans le monde entier pour son exigence en matière de goût. Cette recette est assez facile à mettre en place car ne nécessitant pas de produits introuvables ; il faut juste un grand déballage de casseroles et un dressage assez rapide pour servir le plat chaud






Pour 4 personnes:

  • 4 pavés de cabillaud de 160 g
  • 500 g de courgettes
  • 200 g d'abricots frais ( ou hors saison,  des abricots secs réhydratés)
  • 1 c à c de sucre en poudre
  • 3 cl d'huile d'olive
  • 1 brin de marjolaine fraîche
  • 180 g de beurre froid
  • 2 échalotes
  • 10 cl de vin blanc sec
  • sel, poivre

Purée de courgettes:

Lavez les courgettes . Retirez le coeur des courgettes ( la partie centrale avec les graines) et coupez-les en cubes . 

Dans une casserole, faites cuire les légumes avec 30 g de beurre, 1 c à c d'eau et une pincée de sel. Couvrez avec un papier de cuisson et laissez cuire à frémissement pendant 15 min . Écrasez-les avec une fourchette et laissez réduire afin d'obtenir une purée sèche. Ajoutez 6 feuilles de marjolaine hachée. Couvrez . Réservez.


Marmelade :

Lavez et coupez les abricots en dés. Dans une casserole à fond épais, faites cuire les abricots avec le sucre, couvrez avec un papier de cuisson et laissez cuire une douzaine de minutes de façon à obtenir une marmelade . Salez, poivrez.




Beurre acidulé:

Ciselez finement les échalotes.
Dans une casserole, faites suer les échalotes dans 20 g de beurre, ajoutez le vin blanc et faites réduire de moitié( il faut qu'il reste un peu de liquide pur que l'émulsion se fasse ).
Incorporez au fouet le beurre restant coupé en morceaux en maintenant une petite ébullition . 
Hors du feu, incorporez 1 c à s de marmelade d'abricot, assaisonnez.


Poisson :

Dans une poêle, faites cuire 4 min de chaque côté les dos de cabillaud dans un filet d'huile d'olive. Le cabillaud doir cuire " à la nacre ". Assaisonnez.

Pour le dressage, déposez de la purée de courgette, posez au centre le dos de cabillaud avec un peu de marmelade par dessus. Saucez avec le beurre acidulé.

Servez sans attendre.


Vin conseillé : Châteauneuf du Pape blanc










17 sept. 2014

Pizzas aux oignons de Roscoff confits et au fromage de chèvre






Pour cette recette, j'ai choisi un produit  local: les oignons rosés de Roscoff , qui bénéficient d'une AOC, appellation d'origine contrôlée
Ces oignons se reconnaissent facilement par leur couleur rosée caractéristique en interne et en externe et se distinguent par l'intensité de ses arômes.






Pour 4 personnes :
(prep; 25 min / cuisson : 45 min)


  • 200 g de pâte à pizza
  • 4 oignons rosés de Roscoff
  • 2 crottins de chèvre
  • 1 bouquet de thym frais
  • 1 c à s d'huile d'olive
  • 3 cl de vinaigre de xérès
  • 20 g de sucre
  • 20 g de beurre
  • sel, poivre du moulin

Épluchez et émincez les oignons en fines rondelles. Faites-les fondre 30 min sur feu moyen dans une casserole avec le beurre et l'huile d'olive en ajoutant des brindilles de thym frais, salez et poivrez. Surveillez la cuisson , les oignons ne doivent pas brûler . Couvrez si nécessaire.

Une fois les oignons fondus,et le jus évaporé, ajoutez le sucre et le vinaigre de xérès et laissez caraméliser pendant 5 min à feu vif en remuant. Éteignez le feu et laissez refroidir.

Préchauffez votre four à 150°C ( Th 6).

Séparez la pâte à pizza en 4 et étalez en ronds de 15 cm de diamètre environ. Déposez-les sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.

Répartissez la fondue d'oignon sur chaque rond de pâte en laissant 1/2 cm de bord.

Coupez les crottins en deux, déposez 1/2 crottin sur chaque pizza, parsemez avec quelques brindilles de thym.

Enfournez les pizzas 15 min .(Le temps de cuisson peut varier selon les fours )

Servez aussitôt à la sortie du four accompagnées de roquette.

Source: magazine Fémina




Il faut m'excuser pour la qualité des photos !

Pour la petite histoire, j'étais déjà un peu pressée par le temps , et dans ma précipitation ..catastrophe...j'ai laissé échapper une pizza ! Mon revers n'étant pas des meilleurs , je n'ai pas réussi à la rattraper au vol...au contraire,  la pizza est allée s'écraser lamentablement sur la porte du four....au niveau de la charnière !!!! Une pure galère ....

J'ai quand même pris quelques photos des survivantes car cette recette qui a remporté l'unanimité à la maison !



En prime, pour finir de mettre à l'honneur ma région, voici une photo de vieux gréement finistérien, prise le week-end dernier en rade de Brest et une photo des abords de Roscoff.


Le St Guénolé, ancien coquiller de Plougastel-Daoulas


Roscoff




14 sept. 2014

Muffins à la banane, coeur Nutella


 J'ai trouvé cette superbe recette de muffins sur La ptite cuisine de Pauline ; ils sont vraiment moelleux et délicieux !

Avec leur coeur fondant de pâte à tartiner, ils n'ont pas fait un pli à l'heure du goûter ! Moi-même, malgré la meilleure volonté du monde , je n'ai pas pu me contenter d'un seul !!! Je vous assure, ils sont "terribles "!






En plus, cette recette est idéale pour recycler les bananes oubliées au fond du panier à fruit et qui font grises mines !








 Pour une dizaine de muffins :
(prép; 10 min / cuisson : 20 à 25 min)


  • 2 bananes bien mûres
  • 2 oeufs
  • 80 g de beurre demi-sel mou ( ou beurre doux + 1 pincée de sel)
  • 70 g de sucre roux (+ 2 c à s pour saupoudrer)
  • 150 g de farine
  • 2 c à c de levure chimique
  • 1 c à c d'extrait de vanille liquide ou un sachet de sucre vanillé ( facultatif) 
  • Nutella


Préchauffez le four à 220°C (Th 7).

Dans un saladier, battez le beurre et le sucre en pommade.

Mixez la chair des bananes ( ou écrasez-les à la fourchette ), ajoutez-les à la préparation précédente . 
Ajoutez les oeufs et l'extrait de vanille et mélangez à la spatule ,de façon à obtenir un mélange homogène.

Graissez un moule à muffins . Remplissez-le à moitié de la préparation précédente . Ajoutez 1 c à c de pâte à tartiner dans chaque moule et recouvrez du reste de pâte .





Saupoudrez de cassonade et enfournez à four chaud pour 25 min ( 20 min pour moi)

Sortez-les du four une fois dorés et laissez tiédir avant de démouler.












12 sept. 2014

Omelette au chèvre frais et à la menthe


 Manger en solo ne veut pas dire manger tristement . Lorsque je suis seule à table ( bon, devant la télé du coup !), et qu'il n'y a plus de restes au frigo, j'aime me mitonner de petites assiettes gourmandes et bien colorées, préparées en un rien de temps.





Hier midi, j'avais une envie d'omelette au chèvre et à la menthe fraîche, accompagnée d'une salade tout en fraîcheur et en couleur . Ces saveurs me rappellent la nourriture turque ou grecque où la menthe et le fromage sont très présents.
N'hésitez pas à tester cette omelette, la menthe lui apporte une saveur originale ( si vous n'aimez pas la menthe, vous pouvez toutefois utiliser du basilic ).


Omelette au chèvre frais et à la menthe



Bien sûr, cette omelette se module selon le nombre de convives ( les quantités ci-dessous sont données pour 1 personne).



Omelette au chèvre frais et à la menthe


Pour 1 personne :
(prep:5min/cuisson 5 min)


  • 2 à 3 œufs
  • 2 c à s de lait (facultatif)
  • Sel,poivre
  • Quelques feuilles de menthe fraîche
  • 20 à 30 g de fromage de chèvre frais
  • beurre + huile pour la poêle



Dans un bol ou cul-de-poule, mélangez à la fourchette les œufs avec le lait , sans excès. Salez, poivrez .







Faites fondre le beurre avec un peu d'huile dans une poêle adaptée . Quand celui-ci est bien chaud, versez les oeufs battus. Laissez prendre en manipulant la poêle sans toucher aux oeufs.


Quand les oeufs commencent à coaguler, parsemez de chèvre frais émietté et de menthe ciselée.


Couvrez et laissez cuire à feu doux environ 5 min. L'omelette doit rester moelleuse .






Pliez l'omelette en 2 avec une spatule et glissez dans l'assiette de service.

Accompagnez d'une salade verte aux tomates, oignons nouveaux et menthe fraîche, assaisonnée d'une bonne huile d'olive.





Omelette au chèvre frais et à la menthe


10 sept. 2014

Salade de maïs , sauce crémeuse au curry


Ce mois de septembre débute sous des chaleurs estivales et les salades sont encore au menu . Balades au bord  de mer et baignades sont plus que jamais d'actualité et le temps que je consacre aux repas est moins important ; l'automne arrivera bien assez vite , il faut profiter au maximum de tout ce soleil!



Aujourd'hui, c'est une recette de maïs que je vous propose , rapide à réaliser et à déguster telle qu'elle ou comme moi accompagnée de quelques feuilles de salade verte et de quartiers de tomates .

J'utilise du curry de Madras assez relevé , aussi, 1 c à c suffit souvent , mais vous pouvez en mettre plus et ajouter quelques gouttes de tabasco si nécessaire. 

Pour une salade plus garnie, ajoutez des dés de jambon, de poulet ou du thon émietté . 



Ingrédients:

  • 1 boite de 400 g de maïs doux
  • Un peu de vert d'oignon nouveau
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 c à s de moutarde à l'ancienne
  • 1 c à s d'huile de tournesol
  • 100 g de fromage blanc
  • 1 c à c de curry en poudre ( quantité à adapter selon les goûts)
  • Sel, poivre
  • +/- tabasco selon la force du curry


Dans un bol, mélangez la moutarde avec le jaune d'oeuf, puis émulsionnez avec la cuillère d'huile . 

Ajoutez le curry, puis le fromage blanc en mélangeant de façon à obtenir homogène .

Salez, poivrez, rectifiez l'assaisonnement si nécessaire .




Dans un saladier, versez le maïs égoutté , ajoutez quelques brins de vert d'oignon ciselé , ajoutez la sauce et mélangez de façon homogène . ( Pour ne pas noyer la salade sous la sauce, ne mettez que la quantité nécessaire pour bien envelopper les grains de maïs )

Servez bien frais accompagné de quelques feuilles de salade verte (non assaisonnée) ou d'endives .