28 févr. 2014

Soupe de poivrons au gingembre

Ceux et celles qui me suivent depuis le début ce blog se seront rendu compte de mon affection pour le gingembre; aussi, vous comprendrez que je ne pouvais pas laisser passer cette soupe aux poivrons et au gingembre du chef  Jean-André Charial du restaurant l' Oustau de Baumanière ( les baux de Provence).





Cette soupe est un vrai délice, que dis-je, une tuerie....le gingembre apporte un petit souffle piquant en arrière plan .
Pour cette recette, il n'est même pas nécessaire d'ôter la peau des poivrons car elle sera passée au chinois en fin de cuisson . Elle est d'une facilité déconcertante ! En plus, cette soupe peut aussi bien être servie froide que chaude !

Nous nous sommes régalés hier soir! Une chose est sure, elle va devenir une de mes soupes préférée!!!








Pour 4 personnes :

2 poivrons rouges
1 petit oignon
35 g de racine de gingembre
1 c à s de miel
25 cl de crème fraîche liquide
25 cl de lait
30 cl de bouillon de volaille ( 1 cube)
Huile d'olive
sel


Coupez les poivrons lavés , mais non épluchés en deux . Retirez le pédoncule et les graines, coupez-le en petits morceaux.( Plus les morceaux seront petits, plus ils cuiront vite)

Émincez l'oignon  .

Dans une casserole, faites revenir dans un peu d'huile d'olive l'oignon émincé, laissez suer un peu puis ajoutez les morceaux de poivron. Lorsqu'ils ont pris une belle couleur orangé, ajoutez le miel . Laissez caraméliser très légèrement, puis ajoutez le bouillon de volaille, la racine de gingembre non épluchée et coupée en fines rondelles.

Laisser réduire cinq minutes puis ajoutez la crème et le lait. Laissez cuire à découvert une vingtaine de minutes ( 25 min pour moi).

Passez le tout au mixeur puis au chinois. Rajoutez du sel si nécessaire , mais pas de poivre car le gingembre est là pour épicer la soupe.

Vous pouvez servir cette soupe chaude ou froide. 

En laissant épaissir cette soupe à feu doux, elle sera une délicieuse crème qui accompagnera vos poissons, coquilles St Jacques , palourdes ou homard ... 





26 févr. 2014

Rigatoni aux tomates et au vin rouge

Cette recette est vraiment très facile et le vin lui donne un goût qui fait toute la différence par rapport à une sauce tomate classique.

C'est une recette très appréciée à la maison ! 

Cette sauce peut aussi agrémenter un plat de ravioli, de cannelloni, de gnocchis....laissez parler votre estomac !!!




source : Marabout



Pour 4 personnes
(Prép.10 min/cuisson 20 min)


400 g de rigatoni

2 c à s d'huile d'olive
1 oignon moyen (150 g) finement haché
1 gousse d'ail écrasée
410 g de tomates en boîte
125 ml de vin rouge
60 ml d'eau
2 c à c de concentré de tomates
1 cube de bouillon de volaille
1 c à c de maïzena
1 c à s d'eau supplémentaire
1 c à c de sucre
2 c à c de basilic frais, finement haché
1 c à c de persil plat finement haché


Dans une sauteuse, faites revenir l'oignon et l'ail hachés dans l'huile d'olive, jusqu'à ce que l'oignon soit tendre.

Incorporez les tomates non égouttées, le vin, l'eau, le cube de bouillon et le concentré de tomates .

Portez à ébullition, puis réduisez le feu et laissez mijoter 10 min sans couvrir.

Délayez la maïzena avec la c à s d'eau , ajoutez-la à la préparation précédente . Faites cuire à feu vif, en remuant sans cesse, jusqu'à ce que le mélange épaississe . Ajoutez le sucre et les herbes . Corrigée l'assaisonnement si nécessaire.

Entre-temps, faites cuire les pâtes dans une grande quantité d'eau bouillante salée, sans couvrir, jusqu'à ce que les pâtes soient " al dente", puis égouttez-les.

Servez les pâtes nappées de cette sauce .





La sauce peut être préparée la veille , sans les herbes que vous rajouterez une fois la sauce réchauffée afin qu'elles gardent toutes leurs saveurs.
De même si vous souhaitez la congeler ( conservation 2 mois).

Les tomates en boîte peuvent être remplacées par 500 g de tomates fraîches et pelées .





24 févr. 2014

Muffins complètement chocolat !!!



Muffins complètement chocolat


Encore une recette tirée du blog de Valérie de C'est ma fournée ...une vraie bible, son blog ! Et encore une recette qui a fait un tabac auprès de mes enfants...mais aussi de moi!

Ils sont moelleux, savoureux, au bon goût de chocolat.... tout ce que je cherchais dans un muffin et que je n'avais jamais trouvé . J'étais d'ailleurs fâchée avec le muffin au chocolat que je considérais comme un étouffe-chrétien; trop d'essais ratés, secs, indigestes....mais maintenant, j'ai trouvé LA recette !

Le cacao contre-balance très bien la quantité de beurre et de sucre ; c'est tout simplement un régal!

22 févr. 2014

Crème de chou-fleur au curry

Avec les tempêtes qui se succèdent, le soir, nous apprécions une petite soupe pour nous réchauffer !

Pour changer de la crème de chou-fleur classique, je vous propose d'apporter une petite note exotique et de relever la douceur du chou-fleur par une pointe de curry.

Vous obtiendrez un potage savoureux , idéal pour réchauffer les soirées hivernales ! 
Mais, pour info, ce potage peut aussi être servi froid !





Pour le dosage du curry, tout dépend de vos goûts et de la force du curry . J'ai mis un peu moins de   2 c à c de curry de madras en poudre pour ma soupe.

Si vous n'êtes pas fan de chou-fleur, je vous conseille tout de même de le tester en potage , ça passe en général très bien !








Pour 4 personnes :
(cuisson 25 min)

1 belle tête de chou-fleur
1 oignon
1 à 2 c à c de curry en poudre ( 1 1/2 c à c de curry  de Madras pour moi)
1 litre de bouillon de volaille ( 1 cube)
10 cl de crème liquide
2 c à s d'huile d'olive
sel, poivre



Détaillez le chou-fleur en petits bouquets; lavez-les. Épluchez et émincez l'oignon.

Dans une cocotte, faites suer l'oignon pendant 2 min dans l'huile d'olive . Ajoutez ensuite le curry et remuez une minute, les épices seront légèrement torréfiées et exalteront ainsi toutes leurs saveurs et leurs arômes .

Ajoutez le chou-fleur . Mélangez un peu pour bien imprégner les bouquets puis versez le bouillon de volaille chaud .

Portez à ébullition et faites-cuire à feu doux environ 20 min, jusqu'à ce que le chou-fleur soit tendre.

Ajoutez la crème et mixez la soupe . Si votre potage est trop épais, rajoutez un peu de crème ou d'eau. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement .

Servez chaud, parsemé d'un peu de coriandre ciselée.








21 févr. 2014

Col-écharpe en torsades

Lorsque j'ai débuté ce blog, je ne pensais pas qu'il prendrait une telle tournure culinaire !

En fait, j'adore cuisiner, mais j'aime aussi les activités manuelles telles le tricot ou la couture . Avec l'ouverture de ce blog, mon temps libre réservé à ces activités a fondu comme neige au soleil! 

Je ne me doutais pas que rédiger des posts, prendre et sélectionner des photos me prendraient autant de temps !!! Et pourtant, je ne regrette pas cette aventure !

Jusque là, je trouvais des mines d'informations sur les blogs des unes et des autres , sans rien donner en retour, même pas un petit commentaire car le net et moi, ça faisait 2, et je ne savais pas vraiment comment faire pour laisser des messages ....c'est pourtant bête comme chou !!! Depuis, je me suis ratrappée !!!

Pour en revenir à nos moutons, sur les blogs, j'ai découvert de jolis modèles de tricot qui changeaient de ceux auxquels je pouvais avoir accès sur les magazines . En plus, en naviguant de sites en sites, j'ai pu voir ce que donnait tel ou tel modèle tricoté en différentes laines....

C'est ainsi que j'ai découvert ce magnifique modèle de col-écharpe de Olga Buraya-Kefelian chez Blue sky alpacas , modèle qui m'a permis de m'éclater avec les points de torsade que j'adore tricoter !



cabled cowl

Design by Olga Buraya-Kefelian

Je vous détrompe tout de suite, ce n'est pas moi sur la photo ( et oui, je suis moins belle et moins jeune !!!)

Pour revenir à ce tricot, j'ai acheté la fiche explicative en français sur le site Laine & Tricot de Gwenola K et je l'ai réalisé avec 7 pelotes de laine drop Népal de chez Drops design ( 65 % laine / 35 % alpaga), coloris naturel. Cette laine n'est pas traitée , les fibres sont seulement lavées et ne sont pas exposées à un traitement chimique avant teinture .





147 cm de torsades ! Que du bonheur !!!
















Avec ce  col, le vent pouvait bien se tenir !!!! Les tempêtes, cette hiver, n'ont pas eu de prises sur mon cou !!!!



20 févr. 2014

Pavlova aux fruits rouges

Ce week-end j'ai préparé LE DESSERT  préféré de mes enfants, celui qui les fait sauter au plafond : la pavlova !!!
C'est vrai que ce dessert est tout simplement extra, facile à faire, déclinable à tous les fruits ....et si on aime la meringue, il est tout simplement irrésistible !!!


Pavlova aux fruits rouges


La pavlova est un dessert à base de meringue nommé en l'honneur de la ballerine russe Anna Pavlova , après un voyage en Australie et en Nouvelle-Zélande; les deux pays se disputent la paternité du dessert.
Sa spécificité est d'être croustillante à l'extérieur et moelleuse à l'intérieur; elle est généralement garnie de crème fouettée et de fruits .

18 févr. 2014

Tagliatelles al pesto

Le basilic est une plante aromatique qui me met en appétit ; quand je passe devant un plan de basilic, je rêve de tomates charnues, de salades, de courgettes, de cakes salés parfumés....et de pâtes . 


La recette suivante est une recette que j'affectionne beaucoup : des pâtes fraîches ( pas maison, malheureusement) avec une sauce très parfumée , que j'accompagne ici d'une tranche de jambon de parme ....mon petit pêcher gourmand !




L'idéal est de s'armer de patience et de réaliser le pesto au pilon ( j'ai utilisé un mixeur) , commencez alors par écraser le gros sel puis le basilic, les pignons et l'ail .
Vous pouvez le préparer à l'avance ( 2 à 3 jours) et le garder recouvert d'huile d'olive (pour éviter l'oxydation ) dans un bocal hermétique, au réfrigérateur , voire le surgeler .

La qualité de votre pesto dépendra de la fraîcheur des produits et du goût de l'huile d'olive.







Pour 4 personnes: 
(Prép. 10 min)

400 à 500 g de pâtes fraîches

1 bouquet de basilic ( uniquement les feuilles)
2 gousses d'ail dégermées et hachées
40 g de pignons de pin
40 g de parmesan râpé 
100 ml d'huile d'olive
1 pincée de gros sel
Sel, poivre



Dans une poêle, grillez légèrement les pignons de pin à sec ( sans matière grasse). Laissez refroidir.

Lavez et séchez les feuilles de basilic .

Réduisez en purée le basilic avec une pincée de gros sel (évite  l'oxydation), ajoutez les pignons de pin, l'ail haché, le parmesan et l'huile d'olive . Mixez juqu'à obtenir la consistance souhaitée. La quantité d'huile varie selon que vous souhaitiez un pesto plus ou moins épais.
Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire .

Plongez les pâtes fraîches dans une grande quantité d'eau bouillante salée. Faites-les cuire jusqu'à ce qu'elles soient " al dente".

Egouttez-les en conservant 1 à 2 louches d'eau de cuisson pour fluidifier la sauce  et mélangez-les  au pesto.

Servez aussitôt.







La sauce au pesto peut aussi accompagner certaines soupes, du poisson en papillote, servir à farcir du poulet ... 







Avec cette recette, je participe au concours " Cuisinez l' Italie" de Lolo et sa tambouille  et son partenaire Italiamaore 



cuisinez l'italieEpicerie Italienne Italiamore

16 févr. 2014

Panna cotta au chocolat blanc, noix de coco et kiwi

La panna cotta est un dessert originaire du Piémont, rapide à préparer et surtout très facile . Très frais, il passe très bien en fin de repas !





J'avais cette recette dans mes carnets . Initialement, elle était garnie d'amandes poêlées, mais j'ai voulu apporter un peu plus de fraîcheur à ce dessert en y associant une brunoise de kiwi . L'acidité du fruit compense alors la douceur de la crème , qui me rappelle le chocolat blanc à la noix de coco de mon enfance !

Si vous surveillez votre ligne, passez votre chemin !!! On peut alléger un peu ce dessert en remplaçant  une partie de la crème par du lait ( moitié/moitié ); mais il reste calorique !

La texture des panna cotta ,qui ne contenaient que de la crème, était un peu trop ferme à mon goût, aussi  je vous conseille d'ajouter un peu de lait ( 20 cl ), ce qui permet de faire 5 verrines au lieu de 4 ! ( j'ai noté cette modification dans la recette ).





Pour 5 verrines :
(prép 15 min/ cuisson: 15 min/repos 3 h 30)

50 cl de crème liquide
20 cl de lait
2 feuilles de gélatine
100 g de chocolat blanc à pâtisser
& gousse de vanille
50 g de noix de coco râpée

2 à 3 kiwis

Faites  tremper les feuilles de gélatine dans de l'eau froide .

Dans une casserole, faites chauffer à feu doux la crème, le lait, la noix de coco et la gousse de vanille fendue en deux dans la longueur .Portez à ébullition , coupez le feu et laissez infuser 30 min.

Après ce temps de repos, passez la crème à travers un tamis, en pressant bien la noix de coco afin d'en extraire le maximum de jus ( je n'ai pas jeté la pulpe que j'ai mise dans ma pâte à crêpe pour le goûter !)

Portez de nouveau la crème à ébullition, coupez le feu, ajoutez le chocolat en morceaux et la gélatine.
Mélangez bien afin d'homogénéiser le tout.

Versez dans les verrines et laissez prendre au moins 3 heures au réfrigérateur.

Préparez une brunoise de kiwi en coupant les fruits épluchés en petits dés .

Au moment de servir, répartissez les dés de kiwi sur les crèmes .

J'y ai rajouté un peu de noix de coco ,grillée à sec à la poêle avec un peu de sucre ( 1 à 2 c à s de noix de coco pour 1 à 2 c à c de sucre en poudre)









14 févr. 2014

Velouté de topinambours

Le topinambour est un légume dont j'adore la subtile saveur qui rappelle l'artichaut.

Il est très bon pour la santé intestinale car il participe à l'équilibre de la flore intestinale ( d'où les flatulences dont peuvent souffrir certaines personnes dans les 48 h après en avoir consommé). Il est aussi riche en fer, est 3 fois moins calorique que les pommes de terre...

Pour une meilleure tolérance, certains conseillent de les cuire avec une pincée de bicarbonate ou de la sauge.( Bon ça ne marche pas à tous les coups....je crois qu'il va falloir attendre pour que j'en resserve à mon mari et mon fils .!!!!!!..)
Par contre, il ne faut surtout pas réchauffer le topinambour qui devient encore moins digeste .








Pour 4 personnes :
( Cuisson 30 min)

500 g de topinambours
1 échalote
40 g de beurre
500 ml de bouillon de volaille ( ou de légumes)
1 pincée de bicarbonate alimentaire
150 ml de crème entière
2,5 ml de thym séché (1/2 c à c)
poivre et sel si nécessaire
Un peu de jus de citron



Lavez, pelez et coupez les topinambours en dés . Mettez-les au fur et à mesure dans un récipient d'eau froide avec un peu de jus de citron pour éviter l'oxydation du légume.)

Hachez grossièrement l'échalote.

Dans une casserole, faites fondre le beurre et mettez-y à suer l'échalote hachée et les topinambours, pendant 5 min.

Ajoutez le bouillon, le thym, le sel ,le poivre, le bicarbonate et portez à ébullition.

Couvrez et laissez cuire à feu doux , pendant une vingtaine de minutes ( vérifiez la cuisson des topinambours à l'aide de la pointe d'un couteau qui doit s'enfoncer facilement) ;

Mixez la soupe avec un pied-mixeur jusqu'à ce que la consistance du potage soit lisse . Ajoutez la crème .Vérifiez l'assaisonnement .

Servez chaud.


Pour une entrée festive, ce velouté peut s'accompagner d'un morceau de foie gras poêlé ou de homard .



Inspiration: Denise Cornellier, chef québéquoise.











12 févr. 2014

Le " Breton"






J'ai repéré ce dessert sur le blog d' Isabelle, la puce bleue de J'en reprendrai bien un bout ...

Ce dessert gourmand porte très bien son nom car il est composé de pommes fondantes et acidulées, de caramel au beurre salé, le tout sur un biscuit sablé type Traou Mad , avec un bon coulis de caramel au beurre salé .....bref, un régal !

Il demande un peu de préparation , et d'attention pour ne pas brûler son caramel (et oui, quand on veut faire trente six choses en même temps !!!!)
Il est d'ailleurs préférable de le préparer la veille afin que la pâte sablée soit moins ferme et plus agréable à la dégustation.

Dans le sablé , Isabelle a glissé des pépites de chocolat, mais ce n'est pas indispensable à mon goût . 

Respectez bien l'ordre des différentes étapes. J'ai fait l'erreur de préparer  la mousse avant de chemiser mes cercles de papier sulfurisé ( qui m'a pris un peu de temps et quelques cheveux en  moins!) , et la mousse, que j'avais entreposée au réfrigérateur, était déjà trop ferme!






Pour 10 cercles à entremets ( 7,5 cm de O sur 6 cm)ou 8 cercles de 8 cm ou un grand cercle de 24 cm
(dessert à préparer la veille) 

Sablé breton :


  • 80 g de beurre à température ambiante
  • 80 g de sucre
  • 1 g de Fleur de sel
  • 40 g de jaunes d'oeufs (+/- 2 jaunes)
  • 4 g de levure chimique
  • 115 g de farine
  • 50 g de pépites de chocolat ( facultatif)

Compotée de pommes:
  • 100 g de sucre
  • 10 cl de crème liquide
  • 35 g de beurre aux cristaux de sel
  • 4 grosses pommes (type Melrose, Golden ou Ariane)

Mousse au caramel:
  • 75 g sucre
  • 150 g crème
  • 6 g de gélatine
  • 300 g crème fouettée 


Commencez à préparer le sablé:

Préchauffez le four à 200°C .(210 ° C dans la recette originale) 

Travaillez le beurre jusqu'à obtention d'une pommade ( consistance crémeuse).

Incorporez le sucre et la Fleur de sel et fouettez longuement et vigoureusement.

Ajoutez les jaunes d'oeufs.

Tamisez la levure chimique et la farine.

Pétrissez rapidement, ajoutez les pépites de chocolat.

Formez une boule et placez-la au réfrigérateur 30 min.

Prélevez de petites quantité de pâte de la taille de 2 noix  et étalez-les à l'intérieur de cercles à entremets de 7,5 cm de Ø légèrement beurrés ou huilés afin que les sablés ne s'étalent pas à la cuisson.

Faites cuire 12 min à 200° C ( Le temps de cuisson peut varier selon les fours :  15 min dans la recette originale à 210° C)

Retirez du four et démoulez délicatement.



Lavez soigneusement les cercles à entremets. Posez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson rentrant dans le  réfrigérateur.

Chemisez les cercles d'une bande de papier rhodoïd ou de papier sulfurisé pour moi , en gardant plus de hauteur ( étape un peu galère avec le papier sulfurisé !)

Déposez-y  les sablés bretons refroidis.

Réservez à température ambiante.



Pour la compotée:

Versez le sucre dans une casserole à fond épais. Laissez fondre sur feu doux jusqu'à obtention d'un caramel blond doré 

Hors du feu, ajoutez par petites quantités la crème liquide en prenant garde aux projections. 

Remuez et incorporez alors le beurre coupé en dés. Replacez sur le feu et laissez frémir quelques minutes. Réservez.

Lavez et épluchez les pommes. Détaillez-les en petits cubes et faites-les cuire dans une casserole avec un petit fond d'eau, à couvert et en remuant régulièrement. Une fois bien compotée, ajouter 2 grosses c à s de la sauce caramel. Remuez doucement.

Laissez tiédir et remplissez les cercles à entremets à mi-hauteur. Placez au réfrigérateur pour raffermir.



Réservez le restant de sauce caramel pour napper les entremets au moment de la dégustation.



Pour la mousse caramel : 

Faites  ramollir la gélatine dans une grande quantité d'eau froide.

Dans une casserole à fond épais, versez le sucre et faites- le  fondre sur feu doux jusqu'à obtention d'un joli caramel blond doré.

Hors du feu ajouter par petites quantités la crème liquide en prenant garde aux projections. Remuez et ajouter la gélatine ramollie et essorée. 
Laissez refroidir à t° ambiante.

Fouettez la crème liquide au batteur .

Versez  une cuillère de crème fouettée dans la sauce caramel refroidie et remuer sans précaution.
Ajoutez le restant de crème et mélanger délicatement à l'aide d'un fouet à main.

Remplissez les cercles à entremets jusqu'au ras bord. (Attention, elle prend rapidement ...je l'ai préparée avant de chemiser mes cercles de papier sulfurisé, et la mousse, mise au frigo, était déjà trop prise !)

Réservez au frais une douzaine d'heures ou 4 heures au congélateur pour une prise plus rapide.

Dégustez-les nappés de sauce caramel ( légèrement tiédie pour moi).








11 févr. 2014

Champignons farcis






Ces champignons de Paris pourront être servis en amuse-gueule, entrée ou plat principal selon leur taille ou leur nombre .J'ai choisi de gros champignons , servis en entrée. 

Ce plat peut se préparer à l'avance et se cuire au dernier moment .

Les champignons sont fondant et savoureux avec leur farce à base de chair à saucisse, mais ils peuvent aussi se préparer sans viande selon les goûts de chacun . Quand aux épinards, les plus réticents n'y ont vu que du feu !

Je suis désolée de ne pas pouvoir vous présenter de photos de ce plat après cuisson, mais lorsque je reçois, ce n'est pas évident de prendre des photos !!!





Pour 6 personnes :
(prép. 45 min:cuisson: 20 min)

12 gros champignons de Paris
200 g de chair à saucisse
200 g d'épinards frais
1 gousse d'ail
50 g d' échalotes
40 g de beurre
2 c à s de persil haché
Sel, poivre
250 ml d'eau + 2 c à s de fond de veau



Détachez le pied des champignons , puis évidez-les à la petite cuillère en laissant 1 cm de chair.
Éliminez la partie terreuse des pieds, essuyez-les et hachez ainsi que la chair retirée des chapeaux.

Épluchez l'ail et les échalotes et hachez-les menu.

Équeutez les épinards soigneusement lavés. Faites-les blanchir 1 min à l'eau bouillante, puis rafraîchissez-les. Pressez-les fortement afin d'éliminer l'eau résiduelle. Découpez-les en fines lanières.

Faites fondre le beurre dans une sauteuse et faites-y suer les échalotes et l'ail .Faites-y revenir la chair à saucisse. Ajoutez le hachis de champignons et laisser-le revenir pendant 2 min.

Ajoutez les épinards et le persil; salez, poivrez.

Remplissez les chapeaux de champignon avec cette farce .

Préchauffez votre four à 200°C .

Disposez vos champignons dans un plat à gratin . arrosez-les de fond de veau et enfournez pour 15 à 20 min .

Dressez dans des assiettes de service, arrosez d'un petit filet de fond de veau ( du fond du plat ) et servez chaud .






10 févr. 2014

Muffins aux fruits rouges



Muffins aux fruits rouges



Je vous invite à déguster des muffins moelleux à souhait, pas trop sucrés (à mon goût), agréables au goûter comme au petit déjeuner...bref, un régal !

J'ai suivi la recette de muffins aux mûres d'Isabelle , la Puce Bleue. Son blog est magnifique, je bave devant ses desserts, tous plus beaux les uns que les autres !


8 févr. 2014

Roulés de coppa au gorgonzola

Je vous propose une petite bouchée gourmande pour l'apéritif aux saveurs de l' Italie ! Prête en 2 temps, 3 mouvement, c'est un jeu d'enfant à réaliser, et en plus c'est tellement bon !!!






Je vous donne ici les quantités pour 100 g de coppa, mais n'hésitez pas à doubler les quantités. Croyez-moi, ces bouchées ne font pas long feu sur la table !






Ingrédients:


100 g de coppa
50 g de gorgonzola
40 g de fromage à tartiner (St Moret ..)



Dans un bol, écrasez les deux fromages à l'aide d'une fourchette.

Sur le plan de travail, disposez une tranche de coppa.

Sur la moitié , étalez une fine couche de fromage, pliez en deux pour former une demi-lune, puis roulez la coppa sur elle-même.





Renouvelez l'opération jusqu'à épuisement de la coppa.

Disposez dans un plat de service, sur leur base , ou sur des cure-dents.

Bon appétit.






Si vous voulez un peu de croquant dans votre bouchée, vous pouvez y ajouter quelques pignons de pin torréfiées et écrasés grossièrement .

6 févr. 2014

Brownie intensement chocolat

Les brownies sont certainement un des gâteaux préférés des Américains . Ils tiennent leur nom de leur couleur brun foncé et non pas à cause du chocolat . A l'origine, ils ne contenaient pas de chocolat ; leur couleur étant probablement due à la mélasse qui entrait dans leur composition.





Habituellement, je mets des noix dans mes brownies , selon la recette d'une amie qui avait été aux USA et m'avait fait découvrir ce gâteau alors que j'avais une douzaine d'années ( c'était il y fort longtemps !!!!); une découverte pour moi! J'avais adoré ( ma mère ne faisait jamais de gâteaux au chocolat !)

Pour ce brownie, je me suis laissée tenter par la recette de Sabrina du blog Mes douceurs , qui a participé à la dernière émission du Meilleur Pâtissier amateur sur M6.

Je n'ai apporté aucune modification à sa recette (hormis les amandes effilées), elle est parfaite!
Les brownies , craquants sur les bords et bien fondants à l'intérieur, ont été engloutis en un rien de temps !

Bien sûr, il faut être vigilant au moment de la cuisson; quelques minutes de trop et ce n'est plus un brownie!







Pour un moule rectangulaire 20 X 30 cm
(cuisson 15 min)

3 oeufs
100 gr de sucre
200 gr de chocolat noir 52% cacao
100 gr de beurre
60 gr de poudre de noisette
50 gr d'amande en poudre
80 gr de farine 
Quelques amandes effilées (facultatif)


Préchauffer le four à 180°C.
Beurrez et farinez un moule rectangulaire .

Faites fondre le beurre et le chocolat au bain marie ou au micro-ondes.

Pendant ce temps battez les oeufs avec le sucre.

Ajoutez la farine et la poudre de noisettes et d'amandes , mélangez  délicatement.

Pour finir ajoutez le mélange chocolat / beurre, mélangez à la spatule .

Versez dans le moule, saupoudrez d'amandes effilées et faites cuire 15 à 20 minutes . Surveillez attentivement la cuisson qui peut varier selon les fours : le brownie doit conserver un coeur un peu mou. Testez avec un cure-dent qui ne doit pas ressortir complètement propre.


Laissez tiédir; détaillez le gâteau en petits carrés . Servez tiède ou froid .




5 févr. 2014

Pousses d'épinards sautés à l'ail et au gingembre

Sur les tables asiatiques, les convives se partagent une multitude de petits plats . Viande, poisson , légumes ....
Je vous propose aujourd'hui une recette pour accompagner vos différents mets; ce plat est, de plus,  très rapide à préparer.

Les pousses d'épinards se rapprochent le plus des épinards chinois ; ils permettent une cuisson rapide afin de préserver le croquant des tiges et la saveur des légumes . 
Si vous ne trouvez pas de pousses, ôtez les grosses tiges des épinards et prolongez , si nécessaire, la cuisson du plat .

Si vous n'avez pas de sauce huître , vous pouvez assaisonner avec un peu de sauce soja . Le goût sera différent , mais l'accent asiatique bien présent !






Pour 4 personnes :
( cuisson 10 min)

800 g de pousses d'épinards
2 belles gousses d'ail
1 c à s de gingembre frais râpé 
2 piment oiseaux ( facultatif )
2 c à s de sauce huître
2 c à s d'huile de tournesol
1 c à c d'huile de sésame 
1 c à s de sucre en poudre 



Rincez les pousses d'épinards et égouttez-les.

Pelez et émincez l'ail. Épépinez et hachez les piments .

Dans un wok, faites chauffer l'huile de tournesol . Dorez-y l'ail à feu doux pendant 5 min.

Ajoutez les piments et le gingembre .

Ajoutez les pousse d'épinards . Mélangez et faites cuire 5 min à feu vif tout en remuant sans cesse.



En fin de cuisson,  ajoutez la sauce huître, le sucre et l'huile de sésame .

Remuez et servez chaud .