23 sept. 2014

Ragoût de veau aux cocos de Paimpol


Qui n'a pas une recette qui a marqué son enfance , souvenir de simplicité et de convivialité et qui se transmet souvent de génération en génération ?

Pour moi, c'est le ragoût de coco, préparé par ma mère . Comme elle sait que j'adore ça, elle m'en prépare régulièrement lorsque je passe à la maison , remplaçant parfois le veau par des tranches de lard .




Ragoût de veau aux cocos de Paimpol recette bretonne






Le coco de Paimpol est un haricot blanc qui a obtenu une AOP. Ce haricot demi-sec est reconnaissable par sa robe jaune paille et les petites marbrures violettes de sa cosse. Les grains sont blancs, d'une forme ovale, presque ronde.

Il est riche en fibres, protides , vitamines et fer, et sa peau très fine ne provoque pas de flatulences .
Il est commercialisé de juillet à octobre , alors, dépêchez-vous d'en acheter! Ils se congèlent très bien une fois écossés.

J'ai acheté un gros sac de 10 kg....pouaff; quel boulot de les écosser ! Heureusement ma poulette m'a aidée , et c'était très agréable de le faire ensemble, assises sur la terrasse pour profiter au maximum de l'été indien ! 




Ragoût de veau aux cocos de Paimpol


Pour sa cuisson, il faut éviter le sel qui durcie la peau des haricots et l'ébullition qui entraîne un éclatement des haricots qui se fendent. 

Vous pouvez aussi réalisez cette recette avec des haricots secs; dans ce cas, il est nécessaire de les faire tremper toute une nuit pour les réhydrater.



Ragoût de veau aux cocos de Paimpol



Pour 5 personnes:
(cuisson 1 h 30)

  • 1 à 1,2 kg de sauté de veau
  • 500 g de coco de Paimpol demi-sec
  • 2 oignons
  • 1 gousse d'ail
  • 2 à 3 belles carottes
  • pommes de terre
  • 2 c à s de farine
  • 50 g de beurre + 1 c à s d'huile
  • 1 bouquet garni
  • sel,poivre
  • Eau


Écossez et lavez les cocos.

Lavez et épluchez les carottes, coupez-les en rondelles de 5 mm.

Épluchez et émincez les oignons et l'ail.

Dans une cocotte, faites chauffer le beurre et l'huile . Faites-y dorer les morceaux de viande sur toutes leurs faces. 

Ajoutez les oignons, l'ail et et les carottes. Faites revenir le tout .

Saupoudrez de farine , mélangez bien pour répartir la farine et mouillez avec de l'eau ( à peine à hauteur).

Ajoutez le bouquet garni et les haricots coco. Poivrez, mais ne salez surtout pas .

Laissez cuire à feu doux 1 h 30 , en dessous du point d'ébullition ( sous les 90°C).

Pendant ce temps, épluchez les pommes de terre , coupez-les en morceaux si elles sont trop grosses et ajoutez-les au ragoût au bout de 50 min de cuisson .

Vérifiez régulièrement que la préparation n'accroche pas au fond de la cocotte.

Le temps de cuisson écoulé, vérifiez que les pommes de terre soient cuites;salez . Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.





Ragoût de veau aux cocos de Paimpol recette bretonne








Et vous, quel est le plat familial qui a le plus marqué votre enfance ?

25 commentaires:

  1. º° º°。☆ ★彡
    Oh ! Ce ragoût de veau aux cocos de Paimpol me rappelle les plats que ma maman préparait pour la petite famille en Normandie quand j'étais enfant !

    MERCI et BRAVO pour ce beau plat réussi !!!

    BISES et bon mardi !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Un plat bien savoureux, ça donne envie de passer à table ! Rien que de voir les photos humm j'en salive
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Oh! Quelle belle assiette! Ces cocos de Paimpol sot très appétissants. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  4. c'est un plat que j'adore et ma maman le faisait avec du mouton, j'en mangerai bien, là, tout de suite !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que haricots et agneaux se marient à merveille!

      Supprimer
  5. Oh, les plats familiaux, si tu nous prends par les sentiments!^^Moi c'était le gigot d'agneau, flageolet! En tout cas, je gouterai volontiers à ce plat!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez moi, l'agneau était très rare ( mes parents n'étaient pas fans ); c'est une viande que je n'ai découverte que tardivement !

      Supprimer
  6. Un joli plat de saison, ça fait longtemps que je n'ai pas mangé de cocos...

    Chez moi, c'était plutôt petit salé aux lentilles. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la maison, le petit salé aux lentilles , c'était en boite !!!!

      Supprimer
  7. De belles photos bien que je n'aime pas le ragout.

    Le plat familial de mon enfance : le boeuf carotte , le poulet

    RépondreSupprimer
  8. un plat parfait pour se réchauffer en hiver !

    RépondreSupprimer
  9. Cette assiette est terriblement gourmande !!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  10. Un beau plat réconfortant dont j'aurais bien fait mon dîner !
    Bonne soirée, bisous.

    RépondreSupprimer
  11. hummmmmmm je m'inviterai bien !!!!!!
    laurence

    RépondreSupprimer
  12. les cocos de Paimpol, très bons comme nos lingots du nord

    RépondreSupprimer
  13. Prince de Bretagne a retenu votre recette, elle figure dans la revue de blogs destinée aux cocos de Paimpol.

    RépondreSupprimer
  14. ce plat et divin, bisous bisous http://lacuisinedepat.canalblog.com patricia

    RépondreSupprimer