29 sept. 2013

Biscuits à la noix de coco de Martha Stewart

J'ai repéré ces biscuits sur le blog C'est Nathalie qui cuisine qui l'a elle-même repéré chez Maison Josephine.

C'est une recette de Martha Stewart.Ces gâteaux sont sans beurre et sans oeuf , mais pas sans sucre!!!! Personnellement,j'ai diminué la quantité de sucre de 20 g, et ils restent toujours très sucrés! 
J'ai cependant  apprécié leur croustillant! 
Heureusement, ces biscuits ne sont pas épais, sinon je pense que les dents en prendrait un coup!






Nous les avons dégustés avec une bonne salade de fruits, mais ils sont aussi très bons à l'heure du goûter!





Ingrédients :
(pour une trentaine de biscuits)

140 g de farine
180 g de sucre en poudre ( 200 g dans la recette originale)
80 g de noix de coco râpée
1/4 de c à c de bicarbonate de soude
1 pincée de fleur de sel ( 1/4 de c à c de gros sel dans la recette originale)
4 à 5 cl d'eau

Mélangez ensemble tous les ingrédients et ajoutez petit à petit l'eau de façon à former une boule de pâte ( 5 cl d'eau pour moi ).C'est la partie la plus difficile pour que les ingrédients s'amalgament bien..ni trop d'eau, ni trop peu !

Réservez 15 min au réfrigérateur.

Préchauffez votre four  à 190 ° C.

Étalez la pâte sur une épaisseur de 2,5 mm environ, sur un plan légèrement fariné,  et découpez des disques à l'emporte pièce de 5 cm ( 6 cm pour moi ). Pour cette étape, j'ai procédé en plusieurs fois, en  prenant de petits morceaux de pâte dans lesquels je découpais 4 à 5 disques.

Mettez-les sur la feuille de cuisson, en les espaçant légèrement les uns des autres.
saupoudrez de sucre cristallisé ( ou de sucre en poudre).

Faites cuire une dizaine de minutes, jusqu'à ce qu'ils prennent une jolie couleur dorée. Surveillez la cuisson!

Laissez reposer 5 min avant de les décoller et de les mettre sur une grille à pâtisserie.

Ces gâteaux se conservent une semaine dans une boîte hermétique, mais ils sont bien meilleurs lorsqu'ils viennent d'être faits.



Je sais que certaines personnes ne sont pas fans de noix de coco, je pense qu'on peut remplacer celle-ci par de la poudre de noisette ...à voir si 80 g ne font pas trop!


27 sept. 2013

Poulet et carottes en tajine


Peut-être devrais-je dire, carottes en cocotte puisque je n'ai pas réalisé cette recette dans un tajine. Je n'ai pas de tajine, mais parfois j'emprunte celui que j'ai offert à ma belle-mère ! 
Là, j'avais envie de tester au plus vite la recette de Pascal, de Cuisinemaison.net, donc, pas de plat adéquat, mais j'ai utilisée ma cocotte qui passe au four .





Ce plat est très parfumé ....accompagné d'aiguillettes de poulet, tendres et bien relevées.
 Les carottes sont savoureuses! La recette de Pascal est parfaitement dosée.









Ce plat cuit tout seul...aucune prise de tête!  En plus, il est très sain : pas de matière grasse, pas de sel...aucune excuse pour ne pas le cuisiner! 






Tajine de carottes
pour 4 pers.cuisson: 45 min

1,5 kg de carottes
3 petits oignons
2 c à s de pignons de pin
80 g de raisin sec
1 c à s de poudre de colombo
1 c à s de miel
10 cl d'eau

400 g de filet de poulet
1 c à c de paprika doux
1 c à c de poudre de colombo
1:2 c à c de gingembre en  poudre
6 têtes de basilic
1 c à s de raisins secs


Epluchez les carottes et coupez-les en fines rondelles ( vive la mandoline!)

Epluchez les oignons et coupez-les en rondelles.

Mélangez les légumes dans le tajine.

Préchauffez votre four à 200° C.

Dans un bol, mélangez l'eau bouillante, le miel et la poudre de colombo. Versez cette prépararion sur les carottes.

Parsemez les 80 g de raisins secs et les pignons. 

Emincez finement le poulet ( J'ai choisi des aiguillettes que j'ai laissé telles quelles) .

Mélangez les épices restantes et roulez-y les morceaux de poulet afin de bien imprégner le poulet.

Posez le poulet sur les carottes, déposez les bourgeons de basilic et éparpillez la c à s restante de raisins sur la préparation.

Couvrir et enfournez 45 min à 200° C

Pour accompagner ce plat, Pascal propose un Mercurey Cépage Pinot noir , servi entre 14° et 16° C.








26 sept. 2013

Muffins aux pommes et aux noisettes

Hier, lors de ma petite visite sur le blog de Lolo et sa tambouille, j'ai repéré sa recette de muffins aux pommes et noisettes. Je venais juste de ramasser , au jardin, quelques pommes tombées de l'arbre . J'avais de la poudre de noisettes, aussi, ni une, ni deux, je me suis mise en cuisine pour tester cette recette .




Je n'ai modifié que la quantité de levure, 1/2 sachet me semblant suffisant par rapport à la dose de farine. Bien joué....mes gâteaux ont très bien gonflés !

En cours de recette, j'ai eu peur  d'avoir oublié des ingrédients....un seul œuf....beaucoup de lait ....l'appareil faisait un peu pâte à crêpes épaisse ... Ça va rester tout mou ? ....pourtant, les muffins de Lolo sont bien fermes sur la photo .....bon, ça doit être ça .... Je continue...
Et bien, rien à redire ! Les gâteaux sont bien gonflés, moelleux à souhait. La pâte n'est pas trop sucrée ( comme je l'aime ) , le complément de sucre est apporté par les pommes.

Nous n'avons même pas réussi à attendre l'heure du goûter pour les manger...nous les avons dégustés en dessert, encore tièdes, avec les pommes fondantes ....un régal!




Pour 8 empreintes  (8 Cl) et 15 mini-muffins

200 g de farine
1/2 sachet de levure chimique
50 g de poudre de noisettes
100 g de cassonade
100 g de beurre ( 1/2 sel pour moi !)
30 Cl de lait
2 pommes
1 pincée de sel

Coupez le beurre en parcelles et laissez-le ramollir.

Faites tiédir le lait.

Mélangez la farine et la levure. Ajoutez la poudre de noisettes et le sucre.

Séparez le blanc du jaune d'œuf. Ajoutez le jaune à la préparation précédente. Mélangez . 

Ajoutez peu à peu le lait, mélangez pour obtenir un appareil homogène .

Ajoutez le beurre  , mélangez de nouveau. Ajoutez délicatement le blanc monté en neige avec la pincée de sel. 

Préchauffez  le four à 200° C.

Épluchez les pommes et coupez-les en dés. Ajoutez-les à l'appareil .

Remplissez  aux  3/4 les moules siliconés ou des moules individuels beurrés.  

Enfournez pour 25 min environ ( 20 mn pour les mini-muffins).

Laissez tiédir avant de démouler. 

Il ne reste plus qu' à les déguster, tièdes ou froids !




25 sept. 2013

Mini-cake chorizo et mozzarella



Dimanche soir, petit repas improvisé avec les ingrédients du frigo .

Il me restait un bout de chorizo que m'avaient rapporté des amis, au retour de leur voyage en Espagne .
Ce chorizo était excellent...rien à voir avec ceux que j'achète d'habitude au supermarché !

Ces petits cakes, dégustés chauds, avec une salade verte, ont constitués notre repas du soir, mais ils peuvent aussi être servis en entrée.
La mozzarella , encore chaude, est filante ! ( mais où est donc passée la mozzarella sur mes photos????) 

je pense que mangés froids, ces cakes seraient un peu secs; il est préférable de les passer quelques secondes au micro-ondes si vous ne les mangez pas à la sortie du four.






Quantité pour 6 cakes salés taille briochette  et 10 mini- muffins

150 g de farine
1/2 sachet de levure chimique
12,5 Cl de lait
8 Cl d'huile de tournesol
3 œufs
1/2 chorizo
1 petit oignon
1 boule de mozzarella
100 g d'emmental râpé
Une dizaine de feuilles de basilic ciselées
1 c à c d'origan séché
Poivre, sel

Émincez l'oignon. Faites-le revenir 1 à 2 min dans une poêle sans le faire colorer. Réservez.

Coupez le chorizo en petits dés.

Coupez la boule de mozzarella en cubes.

Préchauffez votre four à 180° C.

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, les œufs, l'huile et le lait.

Ajoutez-les herbes et l'oignon émincé, l'emmenthal puis le chorizo et la mozzarella.

Poivrez, salez (attention, le chorizo est déjà salé)

Remplissez aux 3/4 des moules siliconés ( briochettes et mini- muffins) .

Enfournez et laissez cuire 30 min ( un peu moins pour les mini-muffins ,20 min suffisent)

Servez chaud ou tiède, accompagnés d'une salade verte.
.






23 sept. 2013

Yaourt grec au miel et aux noix

Voici quelques jours que je n'ai rien posté, faute de temps!

A la maison, c'est la course depuis la reprise de l'école et des activités péri-scolaires . La-dessus, se rajoute une panne de frigo , avec des courses à faire au jour le jour,le temps que le problème soit réparé...

Donc, un peu de cuisine, mais pas le temps de prendre des photos , d'écrire des posts ... Ni surfer sur le site des autres copinautes...

Je reprends mes messages par une recette express et très fraîche ( ah, le bonheur d'un yaourt bien frais après 4 jours sans frigo!!!!) . Une recette savoureuse associant le crémeux du yaourt grec et le craquant des noix.







Par personne :

1 yaourt grec
2 cerneaux de noix
1 c à s de miel

Concassez grossièrement les noix .

Disposez le yaourt dans la coupelle de service.

Parsemez ce yaourt de noix et versez dessus le miel liquide. 
Si votre miel est trop épais, liquéfiez-le en le portant 10 sec maximum au micro-ondes. 

 








14 sept. 2013

Salade de tomates au citron confit


En rangeant mes placards, je suis tombée sur une conserve de citrons confits au sel . Mon mari les avaient achetés après un voyage au Maroc où il avait dégusté une salade de tomates, sublimée par du citron confit.

L'été touche à sa fin ,il était temps que je me lance dans la réalisation de sa salade de tomates !

J'ai utilisé 2 variétés de tomates. La tomate ananas , parfumée et légèrement acidulée et la tomate coeur-de-boeuf marquise, acide et sucrée.



Salade de tomates au citron confit


12 sept. 2013

Pains au lait

Après avoir réussi avec succès la brioche "Butchy", je me lance dans la réalisation de petits pains au lait .
 Comme on ne change pas une équipe qui gagne, j'ai choisi la recette de C'est ma fournée, et , une fois de plus, j'ai été entièrement satisfaite ! 





Ces petits pains, ils sont moelleux, légers, délicieux! Ils se dégustent aussi bien au goûter qu' au petit-déjeuner.Vous pouvez aussi les garnir de pépites de chocolat ou de barre chocolatée ou pralinée au moment du façonnage.




Personnellement, je préfère déguster la brioche nature, j' ai donc choisi de mettre 100 g de sucre, mais 60 g suffisent si vous souhaitez la déguster avec de la pâte à tartiner, de la confiture...
On peut même en faire des sandwichs salés ( testé par Valérie du blog C'est ma fournée), en faisant des petites baguettes avec des pâtons de 100 à 150 g chacun. 


Pour 15 pains au lait

500 g de farine T 45
220 g de lait entier
70 g de beurre à température ambiante
60 g de sucre ( ou 100 g si vous pensez les manger nature)
20 g de levure de boulanger fraîche ( ou 7 g de levure sèche)
1/2 c à c de sel
1 oeuf + 1 jaune
1 oeuf pour la dorure

Délayez la levure dans un peu de lait tiède.

Dans une jatte ou dans la cuve du robot, mélangez la farine, le sel et le sucre.

Mélangez la farine et la levure puis commencez à travailler en ajoutant le lait tiède puis les oeufs un par un .

Quand les oeufs sont ajoutés, travaillez encore la pâte jusqu'à ce qu'elle se détache des parois. 

Ajoutez ensuite en plusieurs fois le beurre mou en travaillant la pâte de sorte que le beurre soit bien absorbé entre chaque rajout.
La pâte doit devenir souple et se détacher des parois. 

Formez une boule dans la cuve du robot fariné , couvrir d'un linge et laissez lever dans un endroit tiède pendant 2 heures ( à l'abri des courants d'air). La pâte doit doubler de volume.

Mettez la pâte bien gonflée sur un plan fariné et rompez-la avec les mains en la repliant plusieurs fois sur elle-même pour faire ressortir le gaz et lui redonner du corps . 

Façonnez des pâtons de 60 g de forme ovale ( ou ronde selon vos envies). 

Déposez sur une plaque à pâtisserie garnie de  papier sulfurisé, en quinconce, en laissant de l'espace entre chaque pain ( j'ai utilisé 2 plaques ). 

Vous pouvez faire des entailles sur les pains avec une lame de cutter ou de ciseaux pointus .

Laissez pousser 45 min à 1 heure  au chaud, sans couvrir.( je l'ai fait dans mon four éteint, préchauffé à température minimum 50 °C.... Attention, au-dessus de 40°c, la levure meure! )

Préchauffez le four à 170 ° C chaleur tournante ( brassée pour moi).

Battez l'oeuf et badigeonnez-en les pains.

Parsemez de sucre perlé ( facultatif).

Faites cuire une quinzaine de minutes. 




Ces pains peuvent être congelés pour garder toute leur fraîcheur si vous ne les mangez pas dans les 2 jours .

10 sept. 2013

Verrines de tomates confites à la tapenade et au chèvre frais

Aujourd'hui, une recette de verrine aux tomates confites. 








Cette verrine est meilleure si les éléments qui la composent sont préparés la veille, voire 2 jours avant pour la tapenade . Du coup, si vous recevez, pas de presse le jour J, il ne reste plus qu'à faire le montage des verrines quelques heures avant l'arrivée des invités.










Pour 16 mini-verrines ( 8 cl)

Tomates confites
des tomates cerises
huile d'olive
1 c à c de cassonade
sel, poivre
herbes ( thym, romarin, origan, basilic)

tapenade verte ( recette ici)
200 g d'olives vertes dénoyautées
10 filets d'anchois à l'huile
1 gousse d' ail
2 c à s  de câpres
40 g de poudre d'amandes
2 c à s d'huile d'olive
basilic frais
sel, poivre

1 fromage frais type Petit Billy


Préchauffez votre four à 150°C.
Dans votre lèche-frite, étalez les tomates cerises lavées, débarrassées de leur pédoncule.
Arrosez d'huile d'olive, saupoudrez de sucre, salez et poivrez. 
Ajoutez les herbes (fraîches ou déshydratées) . Je laisse le romarin en brins pour pouvoir l'ôter au moment du montage des verrines.
Enfournez pour 1 heure. A la fin de la cuisson, laissez dans le four chaud.
Une fois refroidies, réservez les tomates au réfrigérateur.





Préparez la tapenade .( recette ici)

Au moment du montage, disposez au fond de la verrine 2 à 3 tomates confites( ici, 4 à 5 car mes tomates étaient petites) , 1 petite c à c de tapenade et un peu de chèvre frais . Pour un effet plus joli, vous pouvez utiliser une poche à douille. Décorez d'une feuille de basilic.





Vous pouvez aussi présenter différemment les éléments, étalés sur des crackers ou du pain grillé. Ils peuvent aussi entrer dans la composition d'un sandwich.


8 sept. 2013

Gratin provençal à la chair à saucisse


Le gratin fait des merveilles avec les légumes et les aromates de saison. Ici, la chair à saucisse donne à ce gratin un peu plus de moelleux.








Pour ce plat, il faut prévoir un plat avec des rebords assez hauts car les légumes rendent beaucoup d'eau (cf photo).
En couvrant le plat d'une feuille de papier aluminium, les légumes du dessus ne se dessèchent pas.






Pour un plat de 26 cm / 20 cm

1 grosse courgette 
1 aubergine de taille moyenne
4 grosses tomates
1 gros oignon
1 gousse d'ail
400 g de chair à saucisses
sel, poivre, thym frais
huile d'olive

Pelez l'oignon et hachez-le.
Dans une jatte, mélangez la chair à saucisse et l'oignon haché.

Frottez le plat à gratin avec la gousse d' ail coupée en deux. 

Coupez les légumes, sans les éplucher, en rondelles d'environ 5 mm d'épaisseur.

Préchauffez votre four à 160°C.

Disposez la moitié des rondelles d'aubergines au fond du plat, salez, poivrez, ajoutez un peu de thym et un mince filet d'huile d'olive, puis recommencez la même opération avec la moitié de la courgette et terminez par une couche de tomates. 

Étalez la chair à saucisse sur les couches de légumes .

Terminez le montage du gratin comme précédemment avec le reste des légumes, en terminant par une couche de tomates. N'oubliez pas le filet d'huile d'olive.

Couvrez d'une feuille d'aluminium et faites cuire 1 heure.




Vous pouvez préparer ce gratin à l'avance et le réchauffer au four à 140°C . Dans ce cas, avant de le mettre au réfrigérateur, vous pouvez vider une partie de l'eau rendue par les légumes si nécessaire ( il est préférable d'en garder un peu pour que le gratin ne se dessèche pas trop au réchauffage.

7 sept. 2013

Délice de perles du Japon au lait de coco et à la mangue


Voici une recette que j'ai trouvée dans le magazine Cuisine d' aujourd'hui et demain de juillet-Août. 


Dans ce magazine, les recettes font souvent appel à des produits onéreux ou des ingrédients destinés aux professionnels ( donc impossible de trouver dans l'épicerie du coin!) , mais dans cette recette, rien de tout cela! Que des ingrédients courants! En plus, elle est d'une simplicité désarmante , tout en offrant un parfait équilibre de douceur et d'onctuosité .





J'ai préparé ce dessert à l'avance et servi frais, en le sortant pendant la préparation de mon repas.  C'était excellent, mais je trouve qu'en mangeant le plat encore tiède, la saveur de la noix de coco est  plus marquée, et c' est une tuerie...si, si, j'ai eu du mal à ne pas tout manger avant de remplir mes coupes....le sucre et la noix de coco sont juste parfaitement dosés .
 Une prochaine fois, je préparerai ma crème aux perles du japon avant de passer à table et monterai mes coupes au dernier moment.



Pour 4 coupes

400 ml de lait de coco
180  200 ml de lait entier
50 g de sucre glace
50 g de perles du Japon
1 sachet de sucre vanillé ( oups,j'ai oublié..)
1 mangue bien mûre

Faites chauffer le lait entier avec le lait de coco et le sucre glace.

A ébullition, incorporez en pluie les perles du Japon.

Réduire le feu et faites cuire à feu très doux sans cesser de mélanger , pendant 15 min.

Pelez la mangue et la découpez en cubes, à disposer au fond d'une coupe à dessert.

Versez la soupe de coco froide ou chaude sur la mangue.

On peut remplacer la mangue par une banane.










6 sept. 2013

Tomates d' amour au sésame

Voici une mise-en-bouche qu'on ne présente plus! 

Ces tomates ont toujours autant de succès et ne demandent que très peu de temps de préparation. 
La tomate qui explose en bouche , une fois le craquant du caramel franchi. 

Elles sont délicieuses, réalisées avec des tomates du jardin ( pas du mien, j'y ai renoncé à force d'essais infructueux !)





Pour 30 tomates cerises

50 g de sucre en poudre
100 g de graines de sésame
2 c à c de vinaigre balsamique
Des cures-dent pour les brochettes

Équeutez les tomates, lavez-les et séchez- les. Plantez un cure-dent dans chacune d'elles. 

Faites dorer les graines de sésame à sec dans une poêle. Attention, cette étape est assez rapide!
Réservez dans un ramequin. 

Préparez le caramel en faisant chauffer le sucre à feu doux jusqu'à ce qu'il prenne la consistance d'un caramel blond. ( vous pouvez ajoutez une c à s d'eau pour qu'il ne cuise trop vite, il ne faut pas qu'il soit trop fort). 
Arrivé à coloration,coupez le feu. Ajoutez le vinaigre balsamique (attention à d'éventuelles projections).


Trempez chaque tomate , l' une après l'autre dans le caramel, puis dans le sésame en faisant un petit mouvement de rotation afin de bien recouvrir la partie caramélisée.
Il faut travailler assez rapidement ; si le caramel commence à figer, vous pouvez le remettre à fondre un peu, mais en veillent qu'il ne forcisse pas!

Conservez à température ambiante avant dégustation.








5 sept. 2013

Brioche "buchty"


A force de voir moultes recettes de brioche sur les différents blog où je me promène, j'ai décidé de me lancer ! Pour commencer, j'ai choisi de m'attaquer à la brioche "buchty"de C'est ma fournée .
Les explications sur son site sont claires et les photos permettent de bien suivre en images le déroulement de la recette . Cette brioche est une spécialité allemande.







Et bien , pour une première, le résultat est très satisfaisant . Une prochaine fois, j'espacerai un peu plus mes pâtons ( ce qui est précisé sur le blog de " c'est ma fournée ", mais que je n'ai pas respecté !), ainsi je devrais obtenir un effet plus marqué de "coussinets" qui m'avaient séduite en voyant cette brioche.


Pour la réaliser, je n'avais pas de levure fraîche, j'ai donc mis de levure de boulanger déshydratée ...je pensais avoir mis 11 g, mais en fait mon sachet ne faisait que 5,5 g! En fait, c'est suffisant, elle a très bien gonflé.

Pour faire lever la pâte, je l'ai mise derrière une vitre( avec le soleil, il faisait bien chaud !)
Pour la seconde levée, je l'ai mise au four, mais comme la température minimum de mon four est de 50°C, j'ai préchauffé mon four à 50°C pendant la préparation des boules de pâtes , puis mis ma brioche à lever four éteint .




Cette brioche est excellente, légère et peu sucrée . Les enfants auraient aimés qu'elle soit un peu plus sucrée pour la manger nature . Une prochaine fois, je rajouterai un peu de sucre, et la parfumerai peut-être à la fleur d'oranger ... Je trouve que c'est un parfum qui conviendra très bien à cette brioche toute en douceur !






Pour une grosse brioche (24cm/30cm ) ou 2 plus petites ( ici, un cercle et un moule à cake)
( temps de repos : 1h30 puis 45 min)

500 g de farine T 45
20 g de levure de boulanger fraîche ( 5,5 gr de levure de boulanger deshydratée pour moi)
1 pot de crème fraîche épaisse entière de 20 cl
60 g 70 g de sucre 
2 oeufs + du lait entier ( poids des oeufs+lait=200 g)
1 cc de sel
sucre glace pour la déco

Dans la cuve du robot, émiettez la levure et diluez-la avec une faible quantité de lait tiède( ce qui évite de sentir le goût de la levure à la dégustation).
Ajoutez la farine, les oeufs, le lait. Ajoutez la crème, le sucre et le sel.
Pétrissez la pâte à vitesse moyenne pendant 5 min.
Laissez lever 1 heure 30 au four à 40°C ( si vos oeufs et votre lait étaient froids).

Façonnez des boules de 40 g avec des mains très farinées. Placez ces boules dans un cadre ou un cercle. On peut faire 24 boules . Placez les boules côte à côte sans chercher à les coller( trop proches les unes des autres, vous n'obtiendrez pas l'effet " matelassé") 



Moule de 24 cm, pâtons de 50 g avant levée... ils sont trop proches les uns des autres!
40 g auraient été suffisants

Laissez à nouveau pousser la pâte pendant 45 min à 40°C( sans couvrir) .



Après seconde levée


Préchauffez le four à 150°C.

Enfournez 30 min sans la dorer. La brioche a une couleur "miel" en fin de cuisson.

Laissez refroidir avant de la manipuler afin d'éviter qu'elle ne se casse.

Saupoudrez de sucre glace.





Cette brioche se congèle très bien.










4 sept. 2013

Seiches grillées

Mon fils a profité de ses derniers jours de vacances ( encore une semaine! ) pour aller pêcher la seiche avec mes beaux parents .

Lorsqu'elle est pourchassée, la seiche émet un nuage d'encre qui la dissimule et déroute son poursuivant ; imaginez le résultat quand on la hisse à bord du bateau! Il faut savoir ruser pour qu'elle crache son encre avant !!!! le nettoyage non plus n'est pas coton... aussi les blancs ci-dessous sont-ils un peu tachés par l'encre .... mais en période de rentrée scolaire, de l'encre, il en faut!!!!!


Sitôt pêchées, sitôt dévorées . Elles ont terminé à la plancha, avec un petit beurre citronné . cette recette peut aussi se réaliser au barbecue; dans ce cas, il faut adapter le temps de cuisson à la puissance du feu.







Seiches à la plancha
(prep: 1 h:cuisson:15 min)

Marinade:
Huile d'olive
Le jus d'un citron jaune

Beurre citronné :
150 g de beurre demi-sel
Le jus d'un petit citron jaune
Poivre

Bien essuyez les blanc de seiche.
Faites-les mariner une heure dans le mélange huile d'olive-citron.Pensez à mélangez de temps en temps afin que les seiches soient bien en contact avec la marinade.

Une fois la plancha à bonne température ( puissance maximale) , faites cuire les blancs de seiche une quinzaine de minutes en les retournant régulièrement.
Les seiches sont prêtes lorsqu'elles commencent à brunir.





Préparez 5 min avant la fin de cuisson, le beurre citronné . Pour cela, faites fondre le beurre à feu très doux,sans cesser  de remuer. Quand le beurre est fondu,  ajoutez le jus de citron( salez si vous n'avez pas mis de beurre demi-sel) poivrez.

Dressez les seiches dans un plat de présentation ; servez sans attendre, accompagné , par exemple, de riz parfumé.
Présentez le beurre en saucière.





3 sept. 2013

Bacon-burger à la courgette

Hier soir, nous avons fait un repas sur le pouce . 
En effet, nous profitons des derniers jours de vacances scolaires pour nous prélasser au soleil.
 Même si , malgré la reprise de l'école, nous pourrons encore prendre des bains de mer si le beau temps persiste, le respect des horaires et les devoirs viendrons vite mette un frein à ces périodes de détente !

Donc, pour en revenir à nos moutons, j'ai préparé des hamburgers pour le repas du soir.
J'ai choisi de m'inspirer du croque-monsieur bacon-courgette de Lolo pour donner plus de moelleux à ma garniture. 
Ok, ce burger ne détrônera pas son croque-monsieur dont j'adore le côté fondant , mais le résultat était très bon .






Pour 1 bacon-burger:

1 pain à burger
1 steak haché(100 g environ)
1 tranche de bacon
1 tranche de fromage à hamburger ( ou autre)
1/2 oignon
1/2 courgette
2 feuilles de salade
1 c à c de curry en poudre
Sel, poivre
un peu d'huile d'olive

Lavez et râpez la courgette avec une grosse râpe, sans l'éplucher.

Dans une poêle, faites revenir les courgettes râpées dans un peu d'huile d'olive, saupoudrez de curry . réservez au chaud.

Dans une autre poêle( ou mieux, au barbecue), faites cuire le steak haché, en l'aplatissant un peu si nécessaire. en fin de cuisson, salez, poivrez. Ajoutez le fromage et laissez fondre.

Saisissez le bacon et faites revenir les oignons coupés en rondelles.
Lorsque j'ai plus de temps devant moi, j'aime façonner ma viande en y incorporant d'emblée les oignons émincés. 

Pendant ce temps, réchauffez le pain au four (ou au barbecue).

Dressez votre burger en alternant une tranche de pain, la préparation courgette-curry, la viande, le fromage, le bacon et la salade. terminez par le chapeau du pain.

Bon appétit!







A tester une autre fois avec la boulette du burger poulet- curry , qui se mariera parfaitement avec la courgette ! Je suis même certaine qu'il sera encore plus savoureux qu'avec du boeuf!