27 déc. 2013

Poireaux en papillotes, aux châtaignes et au gingembre et beurre d'agrumes

Comme entrée, je vous propose une papillote pleine de peps, avec du gingembre râpé ! Une recette qui dépoussière le poireau, croyez-moi !!!! 




 J'adooooore cette recette que je fais depuis .....regardons la date du magazine Cuisine & Vin dont elle est extraite .... 1995 !!! Ben , en tous cas, je ne m'en lasse pas !
Elle est tout simplement extra !!!! Enfin, si comme moi, vous appréciez le gingembre !

Cette recette est simple et abordable, et je trouve, un peu festive car elle sort des associations ordinaires que l'on connait au poireau . Quel parfum, lorsque vous ouvrez la papillote !!!



Sans le beurre d'agrumes


Pour 4 personnes :
(prép:20 min/cuisson:20min)

8 poireaux de taille moyenne
10 à 15 g de gingembre frais
120 g de petites châtaignes cuites 
150 g d'allumettes de lardons fumés
70 g de beurre
Le jus d'une orange
Le jus d' 1/2 citron
1/2 c à c de sucre en poudre 
Sel, poivre


Épluchez les poireaux. Eliminez les barbes et le vert .
Fendez-les en 2 dans la longueur jusqu'à la moitié. Rincez-les. Cuisez-les dans une casserole d'eau bouillante salée, pendant 5 à 10 min selon leur taille . Il faut l
es garder un peu croquants . (Les poireaux doivent être complètement immergés dans l'eau, pour cela , posez une assiette sur les légumes  avec un poids dessus ).
Plongez-les dans l'eau glacée à la fin de cuisson, égouttez-les et réservez .

Égouttez et rincez les châtaignes si elles sont en conserve. Dans une casserole, colorez à sec les lardons et égouttez-les dans du papier absorbant .

Dans une petite casserole, faites réduire de moitié le jus des agrumes . Hors du feu, à l'aide d'un fouet, incorporez le beurre froid en petits morceaux .
Salez, poivrez et sucrez .

Préparez 4 grandes feuilles de papier sulfurisé ( ou aluminium éventuellement ). 
Répartissez les poireaux au centre, en éventail . Râpez un peu de gingembre sur les poireaux . Répartissez les lardons et les châtaignes et nappez d'un peu de beurre d'agrumes .

Fermez les papillotes.




Préchauffez votre four à 200°C. Disposer les papillotes sur un plat et passez-les au four 8 à 10 min ( si votre papillote est bien préparée , elle doit gonfler ; le plat est alors prêt ).





Conseils du sommelier du magazine : servez avec un Sancerre rouge , un Côtes-du-Ventoux ou un Graves rouge  ou un Saint-Romain blanc .
Ne servez pas avec des rouges trop puissants qui domineraient les poireaux ou un blanc sec qui serait dominé par le gingembre .

Je n'ai pas pris de photo des papillotes à la sortie du four, nous étions trop impatients de manger!!!

16 commentaires:

  1. ça me plait beaucoup ...j adore le poireau ...alors c'est encore une belle façon de l accommoder :)

    RépondreSupprimer
  2. Une façon aussi de compenser toutes les gourmandises dégustées à l'occasion des fêtes de Noël. le poireau c'est bon à la santé et nous l'aimons à la maison. Bon week -end Pascal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un peu de légume cuisiné sans trop de matière grasse, ça ne fait pas de mal !
      Bon week-end!

      Supprimer
  3. Les couleurs sont très belles sur tes photos!! Ça donne vraiment envie d'essayer ta recette!
    Bon week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mélange des saveurs est vraiment excellent, n'hésite pas à tester !
      Bonne fin de journée !

      Supprimer
  4. j'ai testé ton cidre chaud, il est fabuleux !!!

    RépondreSupprimer
  5. Une belle et appétissante recette, j'aime beaucoup !! Bonne soirée, bises.

    RépondreSupprimer
  6. Une recette qui n'a pas pris une ride!! Jolie papillote en effet.

    RépondreSupprimer
  7. Une belle entrée en effet, j'adore ces saveurs !
    Bisous et bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  8. Rhôôo!! Que c'est appétissant et bien équilibré! Très joli! Bonne soirée Lou

    RépondreSupprimer
  9. Hum je découvre ton blog et il regorge de très très belles idée, je retiens!

    RépondreSupprimer
  10. Complétement séduite! je retiens! merci!

    RépondreSupprimer
  11. Une si bonne idée, merci du partage !

    RépondreSupprimer